Vote des Guinéens de l’étranger : Les chances de l’opposition réduites !
Imprimer
Affichages : 2159

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a présenté mercredi, le tableau des statistiques finales des électeurs Guinéens dans les ambassades et consulats. Dans ce document, il ressort que le total des électeurs Guinéens à l’étranger s’élève à 90 943, dont 66 899 hommes et 24 044 femmes.

Contrairement à la présidentielle de 2015, avec 181 258 inscrits dans 17 pays, cette année 22 ont été retenus, à savoir : Allemagne, Angleterre, Belgique, Canada, Chine, Côte d’Ivoire, Egypte, Espagne, États-Unis (New York, Washington), France, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Libéria, Malaisie, Mali, Maroc, Nigéria, Pays-Bas, RD Congo et la Sierra Léone.

Ainsi donc, 5 nouvelles circonscriptions (l’Angleterre, le Canada, la Chine, l’Egypte, la Malaisie et le RD Congo), ont été ajoutées. Des pays dans lesquels le parti au pouvoir aurait des bases solides.

 

Cependant, deux pays non des moindres qui avaient enregistré des électeurs lors de la dernière élection présidentielle, ont été éliminés, ce depuis le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier. Il s’agit du Sénégal où, le principal parti d’opposition, l’UFDG est toujours arrivé en tête lors des élections et l’Angola dans lequel, ce parti aussi, est bien côté, même si à cause des difficultés logistiques, le scrutin ne s’est pas tenu dans ce pays lusophone en 2015.

Par ailleurs, dans ces 22 pays retenus, le nombre d’électeurs ne passe inaperçu. La France (3 742 électeurs) devenue un foyer de protestation contre le troisième mandat d’Alpha Condé, les Etats unis (New York 2 990 ; Washington 1 489), l’Allemagne (818) et le Pays Bas (635), n’égalent pas les deux fiefs du RPG à l’étranger ; le Mali (7 006) et le Nigeria (3 038).

Toutes fois, il faut rappeler qu’en 2015, Cellou Dalein Diallo, candidat de l’UFDG est arrivé en tête avec 50 295 voix soit 67%, suivi d’Alpha Condé du RPG avec 21 863 soit 29%.

Mais pour l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, l’inverse pourrait se produire.

Sadjo Diallo