Guinée : violence pendant les manifestations politiques
Imprimer
Affichages : 2113

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lors de chaque mouvement politique ou social à Conakry, les riverains de l’axe Bambeto-Cosa subissent toutes sortes d’exactions de la part de deux catégories de loubards : la première catégorie est constituée de petits désœuvrés qui dressent des barricades, caillassent les véhicules ou dépouillent les passants ; la seconde catégorie est composée d’agents des forces de l’ordre qui dévalisent les maisons, violentent les gens, les humilient où les tuent. Les riverains de l’axe ne savent plus à quel saint se vouer.

Une ménagère de Conakry éclate de colère : « je serais membre du gouvernement,  j’aurais demandé de raser Bambeto et Cosa qui sont le

quartier général des loubards de la capitale, on ne peut pas circuler librement à cause d’eux. » Comprenons que ceux et celles qui pensent ainsi ne savent pas que c’est la mal gouvernance qui crée et entretient ces ghettos de la violence.

Alpha Amadou Diallo