Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 205 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 19 Fév. 2020 Journal Evasion du 19 Fév. 2020 Journal Espace du 29 Jan. 2020

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lors d’une conférence de presse ce mardi 10 mai à Conakry Me Salifou Béavogui, un des avocats de l’UFDG dans le dossier de meurtre du journaliste  Elhadj Mohamed Koula Diallo, n’a pu dissimuler son émotion. L’avocat admet mal que  Bah Oury qu’il avait défendu dans l’affaire d’attaque contre le domicile privé du président Alpha Condé, revienne dans une posture comme celle-là.

«Nous nous sommes battus pour lui (Bah Oury, ndlr) et son lieutenant Baba Alimou au moment où n’osait en parler. Nous nous sommes battus pour que le procès  soit organisé. Il a été condamné, nous avons protesté. Et le dossier est à la cour suprême. C’est inimaginable que ce dernier revienne. Moi je suis révolté.   Quand Baba Alimou est sorti de prison, même me saluer il n’a pas fait (…) » , a rappelé l’avocat, très émotif.

Ben Youssef

loading...

Actualités locales

loading...