Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 222 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Macky Sall a remporté la présidentielle dès le premier tour, selon les résultats provisoires proclamés ce jeudi par la Commission nationale de recensement des votes. Ces chiffres doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel, seul habilité à proclamer les résultats définitifs.

Selon la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), Macky Sall a donc remporté son pari : « Un coup KO ». D’après les résultats provisoires rendus publics ce jeudi, le président sortant a en effet remporté la présidentielle dès le premier tour, avec  58,27 % des suffrages exprimés. Idrissa Seck, crédité de 20,50 %, arrive second, devant Ousmane Sonko (15,67%), Issa Sall (4,07%) et Madické Niang (1,48%) .

Le taux de participation, selon la CNRV, est de 66,23%.

Dans le détail, les résultats sont les suivants :

6 683 043 électeurs inscrits ; 4 426 344 votants ; 42 465 bulletins nuls ; 4 383879 suffrages valablement exprimés.

 · Macky Sall : 2 554 605 voix, soit 58,27 %

 · Idrissa Seck : 898 674 voix, soit 20,50%

 · Ousmane Sonko : 687 065 voix,  soit 15,67%

 · Issa Sall : 178 533 voix, soit 4,07%

 · Madické Niang : 65 002 voix, soit 1,48%

 « La représentante d’Idrissa Seck n’a pas signé le procès-verbal », a précisé le juge Demba Kandji, président du CNVR, qui a souligné par ailleurs que « les observations des représentants d’Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall » ont été annexées au procès-verbal de proclamation des résultats, en vue d’être « soumis à l’appréciation du Conseil constitutionnel. »

 72 heures pour déposer d’éventuels recours

Dès dimanche soir, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne avait revendiqué la victoire de Macky Sall. « Sur la base des résultats que nous avons compilés, il faut féliciter le président Macky Sall pour sa réélection avec un minimum de 57% des voix », avait-il déclaré, déclenchant la colère des candidats de l’opposition.

Ramatoulaye.com, avec JA