Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 433 invités et un membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le président de la République française, Emmanuel Macron, fraichement élu, est en tournée en Afrique de l’ouest. Si le jeune chef d’État a reçu à l’Élysée son homologue guinéen, à de nombreuses reprises, il convient de noter que la cour assidue faite par Alpha ondé n’a pas été payante. Vu que le numéro 1 français ne viendra pas à Conakry.

Que dire de plus, sinon que les hommes les plus influents de la planète Terre évitent notre pays. Au cours de la dernière décennie, seul le président russe a daigné effectuer une visite de travail à Conakry. Et là c’était important.

Au début des années 2010, Georges Soros, Tony Blair, Bernard Kouchner et de nombreux hommes d’affaires, qui pullulaient à Sekhoutoureya, semblent avoir pris leur distance…

L’on se rappelle amèrement des tournées de Nicolas Sarkozy, Barack Obama… et autres hommes forts qui ont contourné minutieusement Conakry pour aller poser leurs valises à Dakar, Abidjan, Accra ou encore Bamako.

A tout seigneur tout honneur, dit-on. Son attachement à la France, seule, ne suffit pas pour redorer le blason de la Guinée.

Le pays a besoin de dirigeants charismatiques, d’hommes de valeur pour restaurer son image et passer un coup de pinceau sur sa diplomatie.

Alpha Oumar B., pour ramatoulaye.com