Italie : Un paquebot de croisière est mis en quarantaine avec ses 7000 passagers …
Imprimer
Affichages : 1780

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jeudi, le chaos a éclaté dans la ville italienne de Civitavecchia alors que le capitaine du port tentait de libérer 1 000 passagers d’un bateau de croisière soupçonné de transporter un coronavirus.

Le navire Costa Smeralda – transportant 7 000 personnes, dont certains Britanniques – est bloqué à Civitavecchia depuis jeudi matin après qu’une femme chinoise de 54 ans originaire de Macao est descendue avec des symptômes pseudo-grippaux la nuit précédente.

Jeudi après-midi, Vincenzo Leone, le commandant du port, a soudainement annoncé que 1 140 personnes qui devaient terminer leur croisière ce jour-là seraient autorisées à débarquer comme prévu.

Mais il a été rapidement réprimandé par le maire Ernesto Tedesco qui est arrivé sur les lieux dans une Fiat 500 conduite par son assistant, s’est penché par la fenêtre et a crié: «  Êtes-vous fou? Qui a donné l’ordre de débarquement?

Les seules personnes autorisées à monter ou à descendre du bateau depuis qu’il a accosté à Civitavecchia au petit matin sont trois médecins et une infirmière, qui ont été emmenés au poste médical pour tester la femme et son mari à la recherche d’un coronavirus.

C’est bien que la femme souffre de «légers symptômes pseudo-grippaux» et que son mari ne présente aucun symptôme, mais qu’elle a été isolée dans une pièce séparée pour elle et testée par précaution.

Des échantillons ont été envoyés dans un hôpital spécialisé à Rome, les résultats ne sont attendus que dans la soirée.

Des tests préliminaires ont indiqué que le couple n’avait pas de coronavirus. On pense que M. Leone a peut-être confondu ces résultats avec les résultats complets des tests lorsqu’il a tenté de libérer certains des passagers.

Camille Legaré (www.reponserapide.com)