Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne

International

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un exode chaotique. L'évacuation de diplomates, d'autres expatriés et d'Afghans ayant travaillé avec eux se poursuit mercredi 18 août dans des conditions difficiles à Kaboul, tombée aux mains des talibans. Un gigantesque pont aérien mobilise depuis dimanche des avions du monde entier, dans un aéroport pris d'assaut par les candidats à l'exil et dont les abords sont étroitement contrôlés par les talibans.

Berlin accuse les talibans d'entraver l'accès à l'aéroport de Kaboul aux candidats afghans au départ, alors que quelque 10 000 personnes ayant collaboré avec l'armée allemande ou des ONG doivent être évacués selon la chancelière Angela Merkel. Un avion militaire n'a réussi à emporter avec lui que sept passagers.

 Diplomatie. Les talibans sont "prêts à protéger" l'accès à l'aéroport de Kaboul pour les civils évacués par les Américains, selon Washington. Un conseiller a toutefois fait état d'informations selon lesquelles des personnes auraient été "refoulées, repoussées ou même battues" en chemin vers l'aéroport.

 Méfiance. Les talibans "seront jugés sur les actes, pas sur les paroles", a averti Boris Johnson devant le Parlement britannique. Le Premier ministre a précisé que le Royaume-Uni avait évacué 306 Britanniques et 2 052 Afghans.

 Evacuations. L'armée américaine a évacué plus de 3 200 personnes d'Afghanistan, notamment du personnel américain, à l'aide d'avions militaires, d'après la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un s’est engagé à renforcer les capacités militaires de son pays, qui est déjà une puissance nucléaire, rapportent jeudi les médias officiels à deux semaines de l'entrée de Joe Biden à la Maison blanche.

Dans un rapport présenté au congrès du Parti des travailleurs, réuni à Pyongyang, M. Kim s'est engagé à placer "les capacités de défense de l'Etat à un niveau bien supérieur, et à fixer des buts à atteindre pour réaliser cela", rapporte l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Après avoir échangé insultes et menaces de guerre nucléaire, M. Kim et le président américain Donald Trump ont opéré un extraordinaire rapprochement, marqué par trois rencontres aussi historiques que symboliques.

Mais aucun progrès n'a été réalisé sur l'épineux dossier des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang. Et les négociations sont au point mort depuis le fiasco du deuxième sommet entre les deux hommes en février 2019 à Hanoi.

Une des raisons de cette impasse est l'absence de consensus sur les concessions que la Corée du Nord devrait faire en échange d'une levée des sanctions internationales pesant sur elle.

Et les experts estiment que le leader nord-coréen entend utiliser le 8e congrès du Parti des travailleurs de Corée, qui s'est ouvert mardi, pour adresser un message au prochain gouvernement américain.

Mais la marge de manœuvre est étroite pour la Corée du Nord qui voue une haine réelle à l'égard de Joe Biden, un "chien enragé" qu'il faudrait "battre à mort". De son côté, le président élu a qualifié M. Kim de "voyou".

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans un tweet le vendredi dernier, la procureure de la Cour Pénale Internationale a une fois encore mis en garde ceux qui seront responsables de crime en Guinée. Fatou Bensouda, réitère son appel au calme et à la retenue…

« Après ma déclaration du début de ce mois, les violences signalées en Guinée restent toujours préoccupantes. Je réitère mon appel au calme et à la retenue de la part de tous les acteurs politiques et leurs partisans.

Add a comment