Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 543 invités et aucun membre en ligne

Économie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Il s’agit d’un scandale survenu depuis novembre 2016 d’après la Direction de la banque, des employés des différentes agences de la Banque seraient impliqués. Interpelés, les suspects ont été mis à la disposition de la police judiciaire.

Il s’agirait de plusieurs dizaines de milliards de francs guinéens. Les fraudeurs ont exploités les défaillances du système informatique, une perquisition dans les agences concernées a permis de découvrir des documents et des mails entre les suspects.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a présidé, mardi,  21 février 2017, à Conakry, l’ouverture d’une table ronde nationale sur l’initiative pour un développement minier responsable en République de Guinée, a suivi l’AGP.

 

Initiée par le Ministère des Mines et de la Géologie (MMG) en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, cette table ronde regroupe entre autres, des représentants des institutions nationales et internationales, des sociétés minières, la Société Civile Guinéenne (SCG), les élus locaux, les gouverneurs des Régions Administratives (RA) de Boké et Kindia, et des délégués des préfectures abritant les entreprises minières.

 

La rencontre se présente comme une plateforme de discussions sur les réformes engagées dans le secteur minier et de celles qui paraissent nécessaires pour faciliter le développement du potentiel minier guinéen.

 

Elle offrira un cadre propice pour initier une réflexion collective et participative pour élaborer des pistes d’actions qui soient adaptées aux réalités du développement de la Guinée.

 

Ainsi durant deux jours, les participants exploreront les réelles opportunités majeures d’une politique de développement minier responsable en République de Guinée.

Les experts ont tout d’abord procédé à l’étude exhaustive des enjeux de la transparence et de la gouvernance dans le secteur minier en Guinée.

 

Ensuite, ils se sont penchés sur la question de la responsabilité pour un développement minier responsable qui englobe des questions liées à la transparence dans l’industrie minière, l’étude du cadre législatif et réglementaire, l’examen des revenus miniers, l’étude du niveau global et stratégique.

 

Egalement les contenus locaux, le développement communautaire, l’impact social et environnemental, la problématique de l’artisanat minier dans les zones impactées par les projets miniers.

 

Prononçant le discours d’ouverture, le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a tout d’abord souhaité la bienvenue aux hôtes, «venus de loin» pour participer à ce débat, «qui permettra à son gouvernement de mieux cerner insuffisance du secteur minier guinéen».

 

«Depuis 2011, nous avons fait beaucoup de progrès, mais ce n’est pas ce qui est important. L’important, c’est de mettre l’accent sur nos insuffisances et voir comment les corriger.

 

Nous allons commencer par nous doter de laboratoires, car actuellement, il n’est pas possible pour le gouvernement de connaitre exactement les quantités exploitées et la teneur. Nous sommes tributaires des entreprises qui nous disent ce qu’elles veulent.

 

Nous ne sommes pas capables de vérifier le tonnage de bauxite ou l'or que la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) ou la SAG produit. Donc pour corriger cela, au cours de l’année 2017,  nous nous doterons de laboratoires et de bateaux grâce au partenariat avec certains pays pour qu’en fin nous soyons en mesure de vérifier, à chaque départ, combien de tonnes partent et la qualité», a indiqué le président de la République».

Add a comment

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Les difficultés de transports urbains des habitants de la ville de Conakry sont sur le point d’être reléguées au domaine des souvenirs lointains, avec l’obtention de 50 bus offerts par le chef de l’Etat Pr Alpha Condé, à travers le gouvernement turc, pour la ville de Conakry.

 

Confiée à l’Agence Turc pour le Développement (TIKA), la gestion de ces bus sera saine à l’image du contenu  du Protocole d’accord signé à cet effet.

Add a comment