Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 357 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’Ecole de Soins de Santé Communautaire (ESSC) de Boké, tenue par des professeurs vacataires avec un groupe pédagogique de six (06) encadreurs, est plongée dans un manque notoire d’une bibliothèque digne de nom, a constaté l’AGP sur le terrain.

 

L’Ecole en question compte 767 élèves, dont 536 filles, hormis les 1ères Années qui n’ont pas entamé les cours, apprend-on dans les locaux dudit établissement sis au quartier Yomboya dans la Commune Urbaine (CU) de Boké. Cette année, la Direction de l’ESSC a été dotée de deux (02) nouveaux professeurs engagés à la Fonction Publique par le département de tutelle. A ce jour, un seul a répondu présent à son poste de travail.

 

Pendant ce temps, tous les professeurs de cette école sont vacataires. Ils n’ont pas suffisamment de temps pour dispenser le maximum d’eux-mêmes à cause de leurs nombreuses occupations, selon un responsable qui a préféré garder l’anonymat.

 

«L’établissement est confronté à un manque criard de moyens de déplacement pour les stagiaires qui, chaque année, sont ventilés dans les cinq (05) préfectures de la Région Administrative (RA) de Boké, à cause de l’insuffisance d’hôpitaux et de Centres de Santé sur place à Boké», a témoigné ce responsable.

 

Dans le souci de créer du confort aux apprenants, la Direction de l’école a procédé à la rénovation systématique de l’édifice, dont le niveau des travaux est à 75% réalisé.

A souligner, que les latrines y sont disponibles et en bon état pour assurer la sécurité sanitaire des élèves et le personnel d’encadrement, a-t-on rassuré.

AGP/19/10/017        MMC/ST