Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 291 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Est-ce l’occasion de se dire les vérités au RPG ? La question se pose depuis qu’un élu du Parti au pouvoir a exprimé le refus de rencontrer le chef de l’État. Sékou Savané puisque c’est de lui qu’il s’agit aurait confié à un groupe d’émissaires dépêchés par Alpha Condé qu’il ne souhaiterait plus rencontré le président tant que celui-ci ne réalise pas les promesses de campagnes, notamment à Siguiri.

Selon le quotidien ActuConakry qui cite le député, Sékou Savané aurait exprimé des regrets suite au non respects des engagements qu’il a pris au nom du président Condé. "J’ai honte de retourner à Siguiri voir les gens auxquels j’ai promis des routes, de l’eau, du courant à larrivée d’Alpha Condé au pouvoir. Moi, j’ai honte d’y retourner pour leur dire quoique ce soit (…) Je n’ai pas de problème personnel avec le Président, je ne lui ai jamais demandé quelque chose pour moi. Je demande toujours au nom des localités où j’ai été sensibilisé en son nom quand on était dans l’opposition. Les gens ont tout refusé à l’époque de Lansana Conté pour qu’ils soient heureux à son temps, mais hélas", s'est-il indigné.

Face à l’insistance des émissaires du chef de l’État, le parlementaire s’est montré intraitable. "Si vous voulez que j’aille, dites-lui de construire les routes dans ces localités, dites-lui de leur donner de l’eau et du courant. Moi, jai été rendu non voyant à Kankan par des militaires qui m’ont frappé sur mes yeux avec la matraque quand on a été arrêté parce qu’on faisait la campagne pour Alpha Condé, toi tu le sais Tidjane Traoré. Et, cest ce Alpha Condé qui me traite d’aveugle aujourd’hui", se lamente-t-il.

Et comme pour enfoncer le clou, le parlementaire n’a pas choisi deux chemins pour dire à ses visiteurs que : "c’est vous qui cherchez des postes auprès de lui, c’est pourquoi vous ne lui dites pas la vérité. Moi, par contre, ma préoccupation, c’est comment réaliser les promesses que j’ai tenues dans les temps dans ces localités de la haute Guinée. Je vous dis tant que tout ce que j’ai demandé n’est pas satisfait, je n’irai pas rencontrer Alpha Condé à Sékouthoureya", a-t-il conclu pour éviter tout malentendu.

La déception est générale chez les militants de la première heure du RPG. Ils ont souffert le martyre jusqu'à l'arrivée aux affaires de leur leader Alpha Condé. Celui-ci préfère travailler avec ses ennemis d'hier en abandonnant ceux qui, malgré la répression, l'ont soutenu contre vents et marée. Hormis le député Sekou Savané, l'activiste Doussou Condé, exilée aux États-Unis, ne manque pas une occasion pour dénoncer l'ingratitude d'Alpha Condé vis-à-vis des tout premiers militants du RPG. Doussou Condé regrette la métamorphose du président guinéen et devient du coup la femme à abattre, tant ses révélations sont accablantes. 

Alpha Condé a oublié les morts, les blessés, les arrestations et pillage qui ont endeuillé son parti. A l'image de Thierno Amadou Sylla, mort en prison en 1998. Ce, dans le sillage de l'arrestation à Lola d'Alpha Condé en personne. L'actuel président a fait deux ans de prison à Conakry avant d'être libéré sous la pression de la communauté internationale. 

Thierno Amadou Sylla a succombé à la torture mais son épouse Fatoumata Binta Diallo et sa fille Aminata Sylla, toutes deux violées au quotidien dans l'enceinte de la prison, sont transférées dans un camp militaire avant de réussir à s'évader deux ans plus tard. Bien de militants et sympathisants du professeur Alpha Condé ont été embastillés et leurs familles attaquées pour leur obédience politique. 

Depuis cette époque, beaucoup d'eau aura coulé sous le pont. Puisque personne ne s' attendait au calvaire que vivent ceux qui ont accompagné, adulé et souffert avec l'opposant historique devenu président. Pour ne citer qu'un  exemple supplémentaire, le chef de la transition militaire général Sekouba Konaté, qui a passé le pouvoir à Alpha Condé, est condamné à l'exil en France. Doussou Condé vit àl'étranger et n'ose pas revenir au bercail au risque d'aller en taule. Tout comme beaucoup d'autres anciens du Rassemblement du peuple de Guinée. 

Hadi Bah