Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 547 invités et aucun membre en ligne

Écologie-Santé

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cinq morts d'Ebola ont été recensés en Guinée depuis la réapparition du virus dans le pays, a déclaré mardi à l'AFP un porte-parole de la Coordination nationale de lutte contre Ebola à la suite de deux décès ces derniers jours. En conséquence, le Liberia voisin a annoncé qu'il avait fermé sa frontière.

Après la réapparition du virus Ebola en Guinée, le Liberia est sur le qui-vive. En Guinée, deux personnes d'une même famille ont été testées positives au virus à Koropara, près de la frontière avec le Liberia, après le décès de deux de leurs proches, les premiers cas signalés dans ce pays depuis que la fin de l'épidémie y a été proclamée le 29 décembre.

Le Liberia a donc décidé de fermer sa frontière par mesure de précaution. Selon le ministre libérien de l'Information, Eugene Nagbe, Monrovia entend prendre tous les moyens pour bloquer la propagation de la maladie.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cinq morts d'Ebola ont été recensés en Guinée depuis la réapparition du virus dans le pays, a déclaré mardi à l'AFP un porte-parole de la Coordination nationale de lutte contre Ebola à la suite de deux décès ces derniers jours.

«Depuis la résurgence de la maladie, nous avons enregistré cinq cas de décès, dont trois probables (inhumés avant d'être testés au virus, NDLR) et deux cas confirmés», a affirmé le responsable de la communication de la Coordination, Fodé Tass Sylla, précisant que 961 personnes ayant pu être en contact avec ces cas avaient été identifiées.

Le virus Ebola a été identifié sur deux personnes d'une même famille décédées à Koropara (sud), ainsi qu'au moins deux de leurs proches, les premiers cas signalés dans ce pays depuis que la fin de l'épidémie y a été proclamée le 29 décembre, avaient annoncé les autorités le 17 mars.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Le Gouvernement de la Guinée a confirmé deux cas de maladie à virus Ebola le 17 Mars, dans la préfecture de Nzérékoré. L’ambassade américaine et ses organismes partenaires, les Centres Américains de Contrôle des Maladies (CDC) et l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), travaillent en étroite collaboration avec le Gouvernement de la Guinée, les agences nationales et internationales pour riposter immédiatement  contre l’épidémie. Les experts du CDC sont à Nzérékoré et du personnel supplémentaire du CDC a été déployé pour aider dans le suivi des contacts et pour prévenir la propagation de nouvelles infections. Travaillant en étroite collaboration avec le Comité National de Coordination Ebola à Conakry,

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les autorités guinéennes ont annoncé le vendredi dernier le décès de deux personnes dus au virus Ebola qui refait surface en Guinée. Cette annonce a été accueillie avec éclat de joie et ouf de soulagement par les travailleurs de la coordination nationale de lutte contre cette épidémie mortelle. Car le personnel de ladite coordination devrait être au chômage après la fermeture de cette ‘’boite à sous’’ le 31 du mois courant.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Quelques mois après l’annonce officielle de la fin de l’épidémie par
l’Organisation Mondiale de la Santé, deux nouveaux cas d’Ebola
viennent d’être déclarés sur notre territoire. Ces deux cas
confirmés proviennent de la sous-préfecture de Koropara
(N’Zérékoré).

Face à cette résurgence, la coordination nationale de lutte
contre Ebola et les différents partenaires se sont retrouvés ce
vendredi à Conakry pour une réunion extraordinaire afin de
trouver les mesures idoines pour empêcher une progression de la
maladie.

A cet effet, la coordination nationale de lutte contre Ebola par la
voix de Dr Sakoba Keita préconise notamment certaines mesures :
– Mettre tous les moyens à profit pour venir à bout de la
réticence communautaire dans la sous-préfecture de Koropara;

Add a comment