Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 556 invités et aucun membre en ligne

Écologie-Santé

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lélouma, 27 jan (AGP)- Une rencontre autour des Journées Nationales de Vaccination (JNV) des enfants s’est tenue, mardi, 26 janvier 2016, à la Direction Préfectorale de la Santé (DPS) de Lélouma, en vue de combler les déficits en communication, rapporte le correspondant de l’AGP dans la localité.  

Cette rencontre a regroupé plusieurs acteurs concernés par la campagne de vaccination des enfants, âgés de 0 à 5 mois, en vue d’examiner des approches concourant à l’implication des populations pour la réussite totale de ces JNV. 

Le point focal régional du Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF)  pour la mobilisation sociale en faveur du Programme Elargi de Vaccination, Dr Alexis Pogomou, a reconnu que la Guinée a été pionnier dans le lancement de ce programme. Maintenant, la Guinée est au beau milieu du groupe de pays africains qui exécutent ce programme. 

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

N’zérékoré, 27 jan (AGP)- Les travaux de l’atelier de restitution de la révision du Plan stratégique de la Croix Rouge Guinéenne (CRG) 2016-2020 ont pris fin, samedi, 24 janvier 2016, dans la préfecture de N’zérékoré, chef-lieu de la Région Administrative (RA) du même nom, rapporte le correspondant régional de l’AGP. 

Financé par la CR de la Grande Bretagne, ce forum de deux jours, regroupant 15 participants de sept (07) préfectures de la Guinée Forestière (Youmou, Macenta, Gueckédou, Kissidougou, Beyla, Lola et N’zérékoré), s’est fixé pour objectif, d’outiller les capacités des participants en usage des plans stratégiques au niveau de tous les partenaires. 

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Du 30 décembre 2015 au 19 janvier 2016, l’UNICEF publie une série de 21 témoignages de personnes guéries d’Ebola et ayant combattu l’épidémie en première ligne, à travers la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone.

13. « On m'a emmené dans un Centre de traitement d'Ebola pour voir des personnes malades et cela a renforcé ma croyance en l’existence de la maladie. Je savais que j’avais un rôle important à jouer dans la communauté et j’ai fait plus de 20 sermons à la mosquée pour convaincre les fidèles à propos d’Ebola. Lorsqu’un cas se présentait dans la communauté, j’allais voir la famille pour leur dire d’amener la personne au CTE ou d’accepter qu’il y ait un enterrement sécurisé si la personne était décédée. Ebola a affecté notre vie en société et mon souhait est qu’il y ait plus de paix dans le pays. » (Elhadj Cheikhouna Sylla, Imam depuis 40 ans. Kaporo Centre, Guinée) #MyEbolaStory (13/21)

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Du 30 décembre 2015 au 19 janvier 2016, l’UNICEF a publié une série de 21 témoignages de personnes guéries d’Ebola et ayant combattu l’épidémie en première ligne, à travers la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone.

17. « Les règles d’Ebola, comme celle interdisant de se toucher, allaient à l’encontre de nos traditions. Nous avons dû dire aux gens que le fait de s’enfuir ou de garder des secrets dans la maison ne mettrait pas fin à #Ebola. Ce qui a aidé, c’était d’avoir des personnes provenant des communautés pour leur parler. Ils me faisaient confiance et savaient que je n’allais pas leur faire du mal. Il n’y avait aucune confiance dans les services de santé auparavant mais à présent les gens en savent plus sur les  pratiques d’hygiène comme le lavage des mains. J’espère que ces habitudes resteront. » (Fanny Mae Koroma, infirmière. Freetown, Sierra Leone)

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C’est un communiqué qui vient une fois de plus illustrer la nécessaire prudence à propos des annonces concernant la fin de l’épidémie sans précédent de virus Ebola. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé, vendredi 15 janvier, la présence d’un nouveau cas en Sierra Leone.

La veille, l’institution avait annoncé l’arrêt de la transmission de cette fièvre hémorragique au Liberia, le dernier pays où un cas avait été détecté en novembre.

Des responsables sanitaires sierra-léonais, des membres de l’OMS et des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont été dépêchés jeudi pour conduire des investigations « poussées » sur ce nouveau cas suspect dans la ville de Magburaka, dans le district de Tonkolili.

Add a comment