Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 289 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Conakry le 7 mai 2019 – Dans un rapport publié par la Banque Mondiale récemment et intitulé « LES FEMMES, L’ENTREPRISE ET LE DROIT 2019 : UNE DÉCENNIE DE RÉFORMES », cette institution a tenté de mieux comprendre comment les discriminations juridiques entravent l’emploi et l’entrepreneuriat des femmes. Ainsi, durant les dix dernières années, elle a examiné des données en utilisant un indice fondé sur les décisions économiques prises par les femmes tout au long de leur vie professionnelle.

Dans ce rapport, notre pays se démarque particulièrement sur les questions relatives aux Prestations de retraite et à la Gestion d’entreprise en recueillant le maximum de points possibles (100) se classant ainsi parmi les meilleures nations au monde sur ces thématiques.

 Pour le premier indicateur, il s’agit d’un indicateur qui évalue la législation influençant le montant des prestations de retraite des femmes; tandis que le second indicateur analyse les entraves à la création et à la gestion d’entreprise pour les femmes.

D’autres points positifs sont également à souligner dans ce rapport pour notre pays, notamment en ce qui concerne une facilité d’accès à l’emploi et de bonnes conditions de rémunération pour les femmes (indice 75 sur 100).

Toutefois, le rapport souligne d’importantes contraintes juridiques liées au mariage (indice 20 sur 100).

Pour consulter l’intégralité du rapport>>http://pubdocs.worldbank.org/en/932751554903459745/WBL-DECADE-OF-REFORM-2019-French-WEB.pdf

La Cellule de Communication du Gouvernement