Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La société Electricité de Guinée (EDG) est à l’offensive dans son programme de sensibilisation et de communication sur l’installation des compteurs à prépaiement dans la ville de Conakry.

Du moins, c’est ce qui ressort de la rencontre, organisée mercredi, 05 avril dernier, au siège de la Ligue islamique de Conakry, entre les responsables de EDG et les chefs religieux, au cours de laquelle il a été explique aux chefs religieux, les avantages des compteurs prépayés, et sollicité leur implication dans la sensibilisation des populations.

Cette rencontre, qui a connu la présence du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a été précédé par deux jours de formation des Imams sur l’utilisation desdits compteurs.

Dans sa communication, le ministre est longuement revenu sur l’importance de ces compteurs en termes de gestion et de la consommation du courant électrique.

«Nous devons lutter contre le gaspillage et la fraude de cette denrée. Le peu de courant que nous disposons doit être géré normalement. Les compteurs prépayés soulagent beaucoup plus les pauvres. Au lieu qu’on vous facture ailleurs et à votre insu, je trouve économique de s’approprier de ces compteurs qui vous permettent de gérer et d’économiser, vous-même, votre consommation», a dit le ministre.

Ainsi, il a tendu la main aux chefs religieux d’être porteurs de ces messages de sensibilisation pour l’intérêt de la population, surtout des plus pauvres.

De son côté, l’administrateur général de EDG, Attou Abdenbi est allé sur la même lancée que le ministre, mais en attirant l’attention de l’assistance sur un fait.

«Il y a certains agents de EDG qui ne veulent pas que cette opération d’installation de compteurs soit effective, parce que tout simplement leurs intérêts obtenus à partir des fraudes seront bafoués. Parce qu’ils ne peuvent plus négocier en catimini avec les populations…», a expliqué M. Attou.

Convaincu de la nécessité des compteurs électriques à prépaiement, le porte-parole des chefs religieux, El hadji Abdoulaye Kaba a affirmé, que désormais, les messages des autorités sont tombés dans de bonnes oreilles. Il a promis que les Imams adhèrent à ce programme.

En effet, El hadj Kaba a rassuré, qu’ils élargiront la communication et la sensibilisation dans leurs différentes Mosquées.

A noter, que cette rencontre d’échanges a mobilisé une cinquantaine d’Imams avec à leur tête, le secrétaire général des Affaires religieuses, El hadj Abdoul Karim Dioubaté.

AGP/14/04/017        FSC/ST