Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 513 invités et aucun membre en ligne

Mode de vie

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Le dernier cas d’Ebola un vieillard de 80 ans est sorti guérit ce mercredi 20 avril au CTE de Nzérékoré. Nous a confirmé aujourd’hui le chargé de communication d’ALIMA

La guinée a lancé ce mercredi 20 avril le décompte final sans Ebola. Le pays est rentré dans la phase du compte à rebours sans Ebola. Conformément aux critères de l’organisation mondiale de la santé, il faut 42 jours sans nouveau cas de contamination, pour déclarer une zone exempte du virus

Du début de la résurgence à la date du 7 Avril 2016 à 18 heures, on dénombre:

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La cellule de communication de la coordination nationale de riposte à Ebola continue  de désinformer la population guinéenne sur l’évolution du virus Ebola en Guinée.

Comme on nous faisait croire sur les suivis des contacts à haut risque et les contacts des contacts. Fode Tass Sylla, responsable de ladite cellule de com’ a dit des contrevérités qui risquent d’être dangereuses pour la suite des évènements. Pourquoi ?

Avant l’arrivée de  la coordination nationale de riposte à Ebola, plus 160 contacts a haut risque avaient éjà quitté la sous-préfecture de koropara pour se refuser  dans une autre localité de  la région forestière . Selon un responsable de l’OMS ( organisation mondiale de la Santé ) 10 contacts a haut risque ont été retrouvés sur 171 à koropara .

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Groupe de la Banque mondiale et l’UNICEF demandent des investissements plus importants en faveur du développement de la petite enfance 

Le Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, ont aujourd’hui demandé aux dirigeants internationaux et nationaux de renforcer et d’accélérer les mesures et les investissements se rapportant aux programmes de nutrition et de développement de la petite enfance (DPE), ceux-ci étant un élément essentiel pour le développement équitable et la croissance économique. 

Les deux organisations ont annoncé la mise en place d’une nouvelle alliance qui vise à faire du DPE une priorité en matière de politique internationale, de programmation et de dépenses publiques afin de donner à tous les jeunes enfants un accès à des services de qualité capables d’améliorer leur santé, leur nutrition, leurs capacités d’acquisition et leur bien-être affectif. 

Add a comment