Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 393 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 [Tribune]-La décrispation, le dialogue, et l’apaisement sont les béquilles d’une démocratie (Par Mahadiou Diallo, Vice-président «GéCi»)

Mahadiou Diallo Vice-président du parti GECI

Les courants forts agitent l’eau, les positions se corsent et le Premier ministre en charge des consultations ne prend pas la pleine mesure des nuages qui s’annoncent à l’horizon. Toutefois, comme la gestion du pouvoir mène facilement à des dérives, c’est dans l’intérêt d’un pays d’avoir des institutions fortes à la place d’hommes forts comme le disait le président Obama.

 L’histoire n’est pas une course de vitesse mais une course de fond. Pour faire la politique, il faut avoir une patience digne de Pénélope (ceux qui ont fait la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Suite à la propagation d’informations faisant état de la vente en République de Mali, de moustiquaires imprégnées en provenance de la Guinée, le ministère guinéen de la Santé, Edouard Gnankoye Lamah, brise le silence et indique la démarche en cours pour tirer cette affaire au clair.

 «On dit que le vendredi, 13 Septembre 2019, par une lettre officielle, des partenaires de lutte contre le paludisme en République de Guinée auraient dit que des moustiquaires ont été soustraites en Guinée et vendues au Mali. J’ai donc invité tous les partenaires qui opèrent dans le domaine de la lutte contre le paludisme. On a reçu un démenti. Aucun partenaire technique et financier de la Guinée n’a balancé une telle information»,  dément d’entré le ministre.

 

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

A la tête d’une forte délégation du bureau de son parti, le président du Parti Guinéen pour la Renaissance et le Progrès en Guinée (Pgrp) s’est rendu mardi à la Primature dans le cadre des consultations demandées par le chef de l’Etat.

La rédaction de Guinee114.com vous propose l’intégralité des avis et suggestions du PGRP, transmis à cette occasion au chef du gouvernement à travers un document signé du président du parti.

A Monsieur le Premier Ministre,                        

Par ma voix, le PGRP vous remercie pour l’invitation que vous nous avez adressée pour recueillir notre avis et suggestions sur des questions de préoccupation nationale que vous venez de nous exposer.

Nous avons répondu à votre invitation par ce que nous respectons nos institutions et croyons à la vertu du dialogue. Mais surtout, lorsque le pays et la patrie sont en danger, aucun scrupule n’est permis, ni toléré comme le disait un éditorialiste. Et c’est bien de cela qu’il s’agit ici

.En effet, le pays est en danger, car l’histoire récente nous enseigne que toutes les guerres intestines de ces dernières années en Afrique et ailleurs sont nées de contestations électorales, suite à un processus électoral bâclé, soit par impréparation, précipitation, achat de conscience ou volonté délibérée de violer les règles établies entre les parties en présence.

Vous conviendrez avec nous que tout fils digne de la Guinée veut la prospérité de la Guinée. Or il n’y a pas de prospérité, sans développement et ni de développement sans paix. Donc il nous faut impérativement, maintenir la paix.

Add a comment