Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’assemblée générale hebdomadaire du l’Union des Force démocratique de Guinée ( UFDG) de ce samedi 06 juillet, était présidé par son vice-président honorable Kélémodou, Yansané. Le député a fait le compte de la session des lois qui a pris fin la veille à l’Assemblée Nationale.

« Beaucoup de lois ont été examinées et certaines votées pendant cette session. La loi concernant la parité entre l’homme et la femme. Désormais, à côté de chaque homme, il doit y avoir une femme. On doit désormais fonctionner en couple et en pair. La deuxième loi importante, concerne le port d’armes par la gendarmerie nationale. » A t – il entamé

C’est normal un gendarme doit être armé poursuit-il, mais, nous avons demandé à ce qu’il y ait un article dans la même loi qui dit que si un gendarme ou un militaire utilise de façon

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Adhésions: l’UFR puise des militants à la Sig Madina

L’assemblée générale de l’UFR de ce samedi, 06 juillet 2019 a été marquée par la présentation de deux mouvements de soutien, a constaté un reporter de ramatoulaye.com. Il s’agit des mouvements «Manding de la Sig» et «Sidya Natö».

Le premier, selon ses responsables, est composé de jeunes de la casse Madina venant du parti au pouvoir. A en croire Mory Fofana, le vice-président du mouvement Mandina de la Sig, c’est après une longue réflexion qu’ils ont pris cette décision afin de prouver que les jeunes de la casse ne sont pas tous de la mouvance présidentielle.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans une interview accordée à la rédaction Guine114.com, le député Christian Sinata Touré, membre de l’UPG de feu Jean-Marie Doré, a dévoilé la position de son parti sur le projet de révision constitutionnelle. La guerre de leadership que se livraient deux camps de l’UPG et la création du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) sont entre autres sujets évoqués dans cet entretien.

Lisez 

Ramtoulaye.com : que pensez-vous du projet de révision constitutionnelle ? 

Christian Sinata Touré : notre parti UPG, nous estimons que nous devons regarder dans le rétroviseur, il y a beaucoup de choses inachevées dans le paysage politique guinéen. Si on prend les élections communales passées, ce processus électoral est inachevé : les chefs de quartiers ne sont pas mis en place, les conseils régionaux ne sont pas mis en place, qu’on laisse cela et qu’on commence à se préoccuper de changement de la constitution, nous nous disons que ce n’est pas opportun, voilà !

Où en sommes dans la tentative de résolution de la crise de leadership entre Me Mathos et Jacques Bonemy qui se réclamaient chacun président de votre parti ?

 

Add a comment