Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 545 invités et aucun membre en ligne

Politique

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a rendu un hommage appuyé à la ministre du Plan et de la Coopération Internationale (PCI), Mama Kany Diallo, ainsi qu’aux autres membres du gouvernement qui ont œuvré à ce que la Guinée obtienne, récemment, 21 milliards des partenaires au développement, rapporte l’AGP.

 

C’était mercredi, 27 décembre 2017, à l’occasion de l’inauguration du bâtiment flambant neuf abritant désormais le Ministère de la Justice, Garde des Sceaux (MJGS).

 

Dans son intervention, le président de la République a indiqué, qu’à Paris, en France, son gouvernement n’avait besoin que de 14 milliards et à la fin, il a obtenu des partenaires 21 milliards de dollars US, c’est qui, dit-il, est une grande marque de confiance des investisseurs public et privé à l’égard de la Guinée.

 

«Je rends hommage donc à madame Kany qui a préparé, avec les membres du gouvernement, ce plan. Et ce succès est d’abord le succès du gouvernement», a fait savoir le chef de l’Etat.

 

Pr Condé a dit que nommé les femmes c’est extrêmement important. «Voyez ce que les femmes sont capables de faire».

AGP/

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans sa démarche visant à contrôler l’action gouvernement, l’Assemblée Nationale de la République de Guinée, réunie en plénière, a récemment adopté à l’unanimité des députés présents, la loi contre la corruption, sous la présidence du président de l’institution, honorable Claude Kory Kondiano, rapporte l’AGP.

 

Ainsi, à l’occasion de l’inauguration du nouveau siège du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux (MJGS), mercredi, 27 décembre 2017, au quartier Almamya dans la commune de Kaloum, le président de la République, chef d’Etat, Pr Alpha Condé, s’est réjoui de cette démarche parlementaire.

 

Pour le président de la République, l’adoption de la loi contre la corruption est un grand pas car, dit-il, «qu’on le dise ou pas la corruption continue encore à gangréner l’administration guinéenne, dans toutes ces composantes».

 

«Il est extrêmement important que nous nous donnions la main pour lutter contre cette corruption, pour permettre aux investisseurs de venir investir en toute confiance en Guinée», a souhaité Pr Alpha Condé. Tout en ajoutant : «Cela n’est pas possible si nous ne transformons pas complètement la Justice.

 

En outre, le chef de l’Etat a reconnu, que son équipe a fait beaucoup de progrès, mais qu’il reste encore beaucoup à faire.

 

«Il faut donc que les magistrats nous accompagnent. Qu’eux-mêmes extirpent de leur chaine des brebis galeuses, afin qu’ils n’éteignent pas finalement l’ensemble de la Magistrature», a-t-il plaidé le chef de l’exécutif guinéen.

 

«Donc ces quelques magistrats indélicats qui restent encore, ne doivent pas ternir l’ensemble de la majorité qui a beaucoup progressé», a fait savoir le président de la République, Pr Alpha Condé.

 

Il a, par ailleurs, indiqué qu’au moment où la Guinée entame la 2ème phase de son développement, après le Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) qui a fatigué les guinéens, il est important que toutes les structures fassent leur travail pour accompagner le gouvernement dans l’œuvre de redressement national entreprise.

 

«Il ne s’agit pas de bavarder et mettre les enfants dans la rue, mais de travailler, et seul le travail peut permettre à la Guinée d’avancer», a-t-il lancé. Pr Condé a ensuite promis : «Je garanti aux guinéens que ce travail sera fait. Que la Guinée avancera».

AGP

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La direction nationale des affaires politiques vient de boucler une enquête, qui a duré quatre mois. Objectif, répertorier les partis politiques en règle sur toute l'étendue du territoire national. Car la fondation d'un parti politique requiert un siège, des statuts en bonne et due forme, un agrément délivré par le ministère de l'Administration territoriale...

A l'issue de cette dernière enquête, il s'est avéré que seul une trentaine de formations politiques ont un siège et des statuts conformes.

Pour le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé "sur un total de 153 partis politiques agréés, il n'y a qu'une trentaine de partis politiques localisés".

Add a comment