Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 376 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le député Ousmane Gaoual Diallo était l’invité de la Grande gueule ce matin, 28 Mai 2019, sur ce, le député a réagi à ce débat de maître Cheick SAKO qui vient de rendre le tablier depuis Montpellier (France) Selon Gaoual Me Cheick SAKO a choisi cette fois-ci le courage d’assumer ses convictions au lieu de se soumettre à un gouvernement de plus en plus en dérive.   

C’est un ouf de soulagement à tous ceux qui sont regroupés dans le front (FNDC) pour faire ce combat, c’est le moment de le rendre hommage parce que sans ce Front, sans cette lutte qui est engagée ainsi, il n’y aurait peut-être pas eu cette crise dans le gouvernement de Mr Kassory Fofana. Maintenant il faut avoir un angle de lecture de cette démission.

Le 1er, il faut peut-être que cette fois pour une fois Me Cheick Sacko a choisi le courage d’assumer ses convictions que de se soumettre à un gouvernement de plus en plus en dérive, du point du respect des normes démocratiques dans notre pays. Donc, c’est quelque chose qu’il faut saluer et encourager. Ils sont très nombreux des cadres dans notre pays, des ministres, des hauts fonctionnaires qui se tiraillent entre leurs propres convictions et matériel ou autres à se soumettre à un système décrier du point de vu démocratique.

Donc, qu’il ait choisi cette voie-là, emboitant ainsi le pas à M. Khalifa Gassama Diaby, c’est quelque chose que nous encourageons. Les cadres doivent assumer leurs convictions patriotiques, choisir la nation au détriment de leurs propres intérêts personnels.

Ngassiou Diallo pour Ramatoulaye.com