Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 204 invités et un membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le réseau des citoyens engagés à sa Tête Mamadou Lamarana Diallo, a présenté à la maison de la presse ce matin du juin 2019 le rapport de sa pétition pour la nouvelle constitution lancée il y a deux mois dans la région de Conakry. Avec pour objectif d’obtenir 7millions d’adhésions sur l’ensemble du territoire national sous peu de temps. Selon le rapport, il aurait obtenu dans les cinq communes de Conakry un total de : 433.809 signatures reparti comme suit ;

Kaloum : 25.350 ; Matam : 28.852 : Dixinn : 24.271 : Ratoma :68.837 : Matoto : 286.499.

Le vice-président du réseau Mamadou Lamara Diallo a expliqué ce qui les a motivés à créer et à animer le réseau, selon lui l’idée est partie d’une préoccupation citoyenne : « nous avons vu le débat qui tourne autour de la constitution de 2010 qui aux yeux d’opinion souffre de beaucoup d’insuffisance, notamment son inachèvement du processus d’élaboration qui en principe doit finir par un référendum populaire et qui n’a pas été le cas pour la constitution de 07 Mai 2010. » A t – il Souligné

Voilà l’idée principale dit-il qui a motivé ce réseau d’aller devant le peuple demander l’opinion par rapport à l’établissement d’une nouvelle constitution.

 « Le réseau des citoyens engagés regroupe en son sein beaucoup d’autres structures, des équipes sont sur le terrain à Conakry et à l’intérieur du pays, mais compte tenu des préoccupations et les objectifs que nous nous sommes fixés parce qu’on avait dit au début du lancement que le travail de la pétition devait se faire pendant deux mois, aujourd’hui ces deux mois sont passés, on n’a pas eu les prévisions initiales, Puisque les deux mois sont finis si on ne revient pas communiquer au tour de cette pétition, on aura manqué obligation, pour informer l’opinion nationale et internationale sur l’évolution de cette pétition qui est une pratique républicaine.» a expliqué le vice-président Mamadou Lamarana Diallo et qui ajoute

« Voilà pourquoi aujourd’hui le réseau a décidé de présenter une statistique d’évolution au niveau de cinq communes de Conakry et vous promettre revenir avec des résultats de l’ensemble du pays dans peu de temps. » a t- il conclut.  

Aïssatou Diallo pour ramatoulaye.com