Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 188 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Adhésions: l’UFR puise des militants à la Sig Madina

L’assemblée générale de l’UFR de ce samedi, 06 juillet 2019 a été marquée par la présentation de deux mouvements de soutien, a constaté un reporter de ramatoulaye.com. Il s’agit des mouvements «Manding de la Sig» et «Sidya Natö».

Le premier, selon ses responsables, est composé de jeunes de la casse Madina venant du parti au pouvoir. A en croire Mory Fofana, le vice-président du mouvement Mandina de la Sig, c’est après une longue réflexion qu’ils ont pris cette décision afin de prouver que les jeunes de la casse ne sont pas tous de la mouvance présidentielle.

« Nous jeunes de la casse, nous nous engageons ici aujourd’hui devant l’histoire à rejoindre le parti du président Sidya Touré. Nous sommes déjà convaincus en tenant compte de votre projet de société et de votre passé dans la deuxième République…vous êtes le socle du développement de notre pays, la Guinée », a-t-il souligné

Aujourd’hui, poursuit-il, notre économie est malade, souffre de tous les maux. « L’agriculture est abandonnée. Dans les années 1955, 1956, 1957, la Guinée produisait 125. 000 tonnes de banane par an. Egalement, à la même période, la Guinée avait 14 millions d’hectares de forêt. A cause de la déforestation, aujourd’hui elle ne dispose que de 500 mille hectares…», dénonce-t-il.

Le deuxième mouvement «Sidya Natö», est majoritairement composé de femmes et conduit par un «fervent» militant de l’UFR à Kankan, à en croire le porte-parole du parti.

Alpha Amadou Diallo