Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 221 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Placé sous mandat de dépôt et conduit à la maison centrale depuis vendredi dernier, Faya Millimono a été entendu ce mardi, 06 août 2019 par le juge d’instruction. 

Un interrogatoire de plus de 3 heures, qui s’est très bien passé, selon l’avocat Me Faya Gabriel Haba. «L’audition est une procédure secrète donc l’avocat ne peut pas se permettre de divulguer les éléments. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que nous nous sommes évertués à démontrer au juge que les faits qui sont reprochés à Dr Faya Millimmono, auraient été commis par voie de presse», a-t-il entamé

 Donc, poursuit-il,  en tant que telle, les juges sont en train de se tromper dans la procédure qu’ils ont menée, parce qu’en réalité Dr Faya est poursuivi sur la base du code pénal, notamment sur la base de l’article 364 du code pénal, or même cette disposition du code pénal exclut le délit par voie de presse.

«Dr Faya ayant tenu ces propos par voie de presse, seul la loi sur la liberté de la presse L02 lui est applicable», a-t-il indiqué. «Nous avons demandé une liberté provisoire depuis le 06 aout mais jusque-là nous n’avons pas encore reçu de suite, si nous sommes restés calmes, c’est parce que nous savons que les juges sont encore dans leur délai, lorsqu’ils ne seront plus dans le délai vous allez nous entendre parce que nous ferons une déclaration dans ce sens. Donc nous attendons, ils sont en train de traiter la demande et nous espérons qu’ils vont traiter la demande dans le délai», a t il conclut

Alpha Amadou Diallo