Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 198 invités et un membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La crise qui secoue l’opposition guinéenne dans le cadre de la mise en place des démembrements de la CENI est loin de connaitre son épilogue. Intervenant dans l’émission des ‘’Grandes gueules’’ chez nos confrères de la radio Espace FM, le président du Bloc Libéral (BL) ne mâche pas ses mots pour dénoncer selon lui, la marginalisation de son parti dans l’installation des démembrements de l’institution en charge des élections en Guinée.

« Nous sommes actuellement à  couteaux tirés avec des partis  politiques de l’opposition sur une question que tout le monde connait. Ce que nous sommes en train de vivre nous amène à nous poser des questions, même si notre positionnement politique ne change pas »,

indique Dr Faya Milimouno qui se pose la question : « pourquoi tant de bruit entre opposants pour la mise en place des démembrements de la CENI ? Nous nous posons des questions parce que nous sommes en train de nous battre pour que la Guinée soit meilleure », a-t-il souligné avant de fulminer : « certains partis de l’opposition ne parlent d’unité que quand il s’agit d’inhaler du  gaz lacrymogène dans la rue ».

Par ailleurs, Dr Faya Millimouno précise que le BL reste toujours dans l’opposition, « pas parce que quelqu’un d’autre y est. Nous sommes dans l’opposition parce que nous avons des convictions à défendre », a-t-il déclaré.

Sadjo Diallo