Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 290 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

CONAKRY- Le retour annoncé de l’ancien Ministre d’Etat Tibou Kamara aiguise l’appétit de nombreux autres exilés. Le Commandant Toumba Diakité, cet officier supérieur qui avait tiré à bout portant sur l’ex chef de la junte guinéenne, Moussa Dadis Camara, ne cache plus son envie de rentrer en Guinée pour répondre devant la justice, a appris Africaguinee.com.

 

Selon un membre de la famille de Toumba Diakité, l’ancien aide de camp de Dadis Camara souhaite revenir dans son pays après plus de six ans passés dans la clandestinité à l’extérieur.

 

« Le Commandant Toumba a été beaucoup touché par la mort de sa mère, ainsi que celle de sa sœur. Cette dernière était son complice, sa confidente » a confié à notre rédaction ce proche de la famille Diakité.

 

Le Commandant Toumba Diakité serait prêt à venir affronter la justice. Il répondra à plusieurs chefs d’accusation liés à l’attentat manqué contre l’ex chef de la junte Moussa Dadis Camara, mais aussi aux massacres du 28 septembre 2009. Cet ancien membre de la garde rapprochée de Dadis Camara est soupçonné d’avoir joué un rôle dans le massacre qui a coûté la vie à plus de 150 civils le 28 septembre 2009 lors d’un rassemblement appelé par les forces vives.

 

Dans une interview exclusive qu’il nous avait accordée au mois d’octobre 2014, le Commandant Toumba Diakité avait souligné qu’il y avait des préalables pour son retour en Guinée et se prêter aux questions de la justice.

 

« Il y a un préalable. Comme vous le savez, toutes les personnes qui ont été nommées dans cette affaire, sont dans les affaires de l’Etat là-bas ! Ils ne sont inquiétés de rien.  Comment on peut m’arrêter et me remettre à mes ennemis ? » s’était interrogé le Commdant Diakité.

En réponse à ce préalable, le Ministre d’Etat guinéen chargé de la justice, Maître Cheick Sako, avait donné un certain nombre de garanties.

 

Toute personne impliquée dans ce dossier, qui est un crime de masse, doit venir s’expliquer devant les juges d’instruction. Monsieur Dadis doit voir les juges pour s’expliquer. Il appartiendra ensuite aux juges d’en tirer les conséquences. Il ne peut pas se comporter comme s’il était tout blanc dans ce dossier. Il n’est coupable de rien pour l’instant mais il est impliqué. Les termes ont leur importance. Lorsqu’on est impliqué dans une affaire criminelle, on doit venir devant un juge pour s’expliquer, et ne rien dire avant. Parce que ce sont les juges qui vont juger si la personne est inculpée ou pas’’ a affirmé le Ministre d’Etat guinéen chargé de la justice, Maître Cheick Sako dans un entretien exclusif accordé àafricaguinee.com .

 

Face à la garantie exigée par Toumba Diakité avant son témoignage devant les juges d’instruction, le garde des sceaux guinéen rappelle que ‘’Toumba Diakité, c’est un guinéen qui est impliqué doublement dans ce dossier, dans la tuerie des 150 guinéens, et ensuite dans la tentative d’assassinat de Monsieur Dadis Camara. Donc il faut qu’il vienne s’expliquer devant le juge. Il faut qu’il fasse confiance à la justice de son pays. S’il nous dit dans quel pays il se trouve, à défaut de venir en Guinée, nous on pourrait l’interroger là-bas. Il est important qu’il nous donne sa version des faits. Il doit dire qui lui a donné l’ordre et comment’’ a insisté le Ministre d’Etat Cheick Sako.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11