Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 435 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les échauffourées ce lundi en marge des manifestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) entre manifestants et forces de l’ordre ont enregistrés 5 morts dont un gendarme en Guinée.

Dans un communiqué diffusé ce soir par la présidence, le chef de l’Etat guinéen déplorant la rupture du dialogue entre les acteurs politiques a réitéré son appel « au dialogue responsable » et à « la concertation permanente » pour aplanir toutes les divergences et relever tous les défis qui se posent au pays.

C’est pourquoi, Alpha Condé, il y a quelques semaines, avait instruit le Premier ministre, d’ouvrir de larges consultations sur tous les sujets de

préoccupation nationale. « A ce propos, il a été rappelé, à l’attention de tous, en ce qui concerne le débat sur la constitution, la démarche qui a été privilégiée et l’orientation donnée par le Chef de l’Etat, dans son importante adresse à la nation du 4 septembre 2019, à savoir, avant toute décision de sa part et toute prise de position personnelle, donner la parole à chacun, écouter tous les Guinéens, sans exception », note le communiqué, qui souligne par ailleurs que le président de la République, a insisté sur le libre exercice des Droits et des Libertés reconnus à tous les citoyens, comme le droit de manifester.

« Ainsi a-t-il rappelé la pratique, en la matière : l’information et l’implication des autorités concernées pour qu’en accord avec les organisateurs, un itinéraire soit défini, des mesures de sécurité appropriées soient prises pour encadrer les manifestations, sécuriser les manifestants, afin d’éviter aussi tout débordement, tout acte de violence, toute atteinte aux droits et à la liberté d’autrui », a-t-il ajouté.

Dans la foulée, le président de la République, a invité toutes les composantes de la nation à se mobiliser et s’unir pour maintenir le climat de paix et de sécurité qui selon lui règne « si heureusement » en Guinée dans un monde en proie à l’instabilité et aux conflits de tous genres.

Il faut rappeler que ce lundi des échauffourées ont été enregistrés dans plusieurs endroits à Conakry et à l’intérieur du pays entre manifestants contre un troisième mandat du président Condé et forces de l’ordre. Bilan, 4 manifestants morts à Conakry et un gendarme tué à Mamou, une ville située à 245 km de la capitale guinéenne. Aussi, plusieurs blessés et arrestations ont été enregistrés.

Sadjo Diallo