Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 284 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La situation est restée tendue ce matin dans les quartiers fiefs de l’opposition à Conakry, notamment sur la route le Prince, entre manifestants et forces de l’ordre.

En cette deuxième journée de manifestation, boutiques, magasins et écoles sont restés fermés. La route barricadée par des manifestants empêchant ainsi tout mouvement d’engin roulant. Par endroit des forces de sécurité tentent à coups de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui, minus de cailloux protestent.

Contrairement sur la route Le Prince, on note une reprise de la circulation moins fluide sur l’autoroute Fidel Castro. Là, quelques commerces commencent à

reprendre le cours normal, mais des écoles sont restées fermés.

La veille, le chef de l’Etat dans un communiqué a appelé les acteurs politiques au dialogue et à la réouverture du comité de suivi des accords politiques.

Sur sa page facebook, le député uninominal de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo, indique le chef de l’Etat devrait renoncer à son projet « de 3ème mandat ».

« Alpha Condé doit renoncer clairement à la modification de la constitution, limoger son gouvernement. Il doit installer les chefs de quartier, les conseils régionaux, mettre en œuvre les points restants de l’accord politique et lever l’interdiction de manifester », a-t-il indiqué.

Déplorant les violences enregistrées hier lundi, l’opposant exige du président Condé la suspension des principaux responsables du maintien d’ordre (Ansoumane Baffoé, Balla Samoura) et la destitution du procureur de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye.

Sadjo Diallo