Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 297 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce vendredi, 22 novembre 2019, le député de l’ufdg Cellou Baldé répondait aux questions de journalistes de la Grande Gueule, relatives aux attaques du cortège du Premier ministre à Labé, d’où il serait accusé d’avoir mobilisé des jeunes loubards pour agresser le cortège du PM. Cellou Baldé a rejette en bloc les accusations portées contre lui et son parti UFDG, et annonce une plainte contre ses détracteurs.    

Soupçonner d’avoir manœuvré des jeunes pour agresser le cortège du PM, dans la cité de Karamo Alpha Mö Labé. Le député de l’union des forces démocratiques de Guinée apporte de dénégations.

 « J’ai botté ça en touche depuis hier parce que ce sont des jeunes surexcités du RPG en tout cas sous la manipulation de l’honorable Damaro Camara, qui accuse : que ce sont les responsables du l’UFDG et notamment le député. Je tiens à rappeler que le député est à Conakry, je ne suis pas à Labé. Et l’UFDG n’a rien avoir avec l’attaque du cortège du premier ministre à Labé », a Cellou Baldé.  

J’ai lu les colonnes d’un certain Boubacar Yacine Barry dit-il, qui est un petit communiquant du côté de la mouvance ; c’est de la primature, qui affirmait que : moi, j’aurais tenu une réunion avec des jeunes, la veille de l’arrivée du Premier ministre Kassory Fofana à Labé, qui est tout à fait faux.

« Je reprends encore, des jeunes communicants du RPG qui sont manipulés par honorable Damaro Camara qui a affirmé hier sur une radio de la place à Labé, c’était sur GPP

Fm, je l’ai suivi, que c’est l’UFDG ; hors que ce n’est pas vrai, c’est un mensonge, je me trouvais à Conakry. Je ne cherche pas à être dédouané, je ne me reproche absolument rien, je suis le député de Labé, je suis habitué à ce genre d’accusation, quand M. Alpha Condé est allé là-bas, quand le ministre, Mouctar Diallo est allé là-bas, aujourd’hui j’incarne l’UFDG à Labé, je le reconnais mais ce qui s’est passé là-bas n’est nullement conséquence d’une manipulation » a indiqué le député. Et qui, plus loin souligne :

« Ce sont des jeunes de façon prompt qui ont réagi le jour de l’arrivée de Kassory Fofana, il faut reconnaitre les violences est à déplorer, je les déplore en tant que député uninominal de Labé, en tant que responsable politique de l’UFDG de Labé, parce que nous défendons des valeurs de non-violence, de valeurs de paix, de valeurs de démocratie et de dialogue du côté de l’UFDG. Ce qui s’est passé hier est aussi grave, il faut le dire, si cela s’avère vrai, c’est quelque chose qui s’est passé la nuit, il n’y a pas de manifestation la nuit, il n’y a pas de sit in la nuit, c’est quelque chose qui est grave qui est déplorable »

Transcrit par Aissatou Diallo