Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 387 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Suite à la sortie du diplomate Américain en Guinée Siméone Ancho le mardi dernier sur la radio nationale affirmant que : « chaque pays souverain peut amender sa constitution pour refléter les changements en fonction de besoin de sa population » et renchérit « nous encourageons le peule à s’exprimer à travers le vote et à soutenir un processus libre, équitable et transparent, ceux qui doivent voter doivent pouvoir le faire, ceux qui ne veulent pas voter doivent pouvoir aussi le faire » ces propos ont fait couler beaucoup d’encres et de salives dans la cité. Pour le Front, c’est une manipulation de la radio nationale qui relativise ces propos aux élections législatives et au référendum. Interview.

Ceux qui veulent aller voter doivent pouvoir le faire ceux qui ne veulent pas voter doivent pouvoir également le faire » comment vous réagissez quelle logique extraire de ces propos tenus par le diplomate Américain

C’est tout à fait normal dans un lange diplomatique, le diplomate peut pas demander aux gens de ne pas aller voter, il ne peut pas également soutenir en disant de refuser de voter, ce que je voudrais rappeler, la position des Etats Unis d’Amérique est connue de tous et très clair.

Le 08 février dernier dans un communiqué signé du secrétaire général d’Etat Américain George Pompéo se sont préoccupés de la situation socio-politique en lien bien sûr de la volonté de M. Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Dans le même communiqué, le secrétaire d’Etat Américain a rappelé avoir dit à M. Alpha Condé en 2019 que les Etats Unis soutien les transitions régulière et démocratiques du pouvoir.

Et le Sous-secrétaire d’Etat Américain en charge de l’Afrique de l’Ouest ‘’IGORE’’ a renchéri en disant   que les Etats Unis ont des problèmes avec des présidents qui changent les constitutions pour se maintenir au pouvoir. Et l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en République de Guinée a toujours fondé sa communication sur cette position exprimer par le département d’Etat Américain.

Il dit : chaque pays souverain peut amender sa constitution pour refléter le changement en fonction de besoin de sa population ?

Dans la journée selon l’Ambassade Américain en Guinée, fera un communiqué pour reprendre textuellement ce que l’Ambassadeur A dit : Vous savez quand vous communiquez à la RTG ou à la Radio Nationale le plus souvent, on extrait vite quelques propos qui frustrent Alpha Condé et les autres propos qui tendent à encourager la démocratie et la bonne gouvernance aussi les élections inclusives, on les boude tout simplement. Donc ce que je suis en train de vous dire dans la journée, il faut attendre ce communiqué des Etats Unis pour ne pas vous trompez.

Donc vous voulez dire que les propos telle que tenus ont été sortis de leurs contextes ?

Exactement !

Je vous dis dans journée selon nos informations l’Ambassade va faire un communiqué pour reprendre textuellement ce que l’Ambassadeur a dit parce que la RTG est championne en manipulation

Vous avez compris avec cette sortie de M. l’Ambassadeur que le FNDC ne peut pas ou ne doit pas fonder son combat sur les communiqués ou de prises de positions venant de différents Ambassadeurs et aussi des différences puissances occidentales ?

Oui le FNDC a toujours dans un premier temps a appelé la population Guinée a s’opposé contre le troisième mandat et puisque la Guinée n’est pas dans une autre planète, la FNDC  a alerté la communauté Internationale et aujourd’hui la toute la communauté international est contre le troisième mandat, mais  ce qui est quand même ridicule dans tout ça, vous savez notre pays en tête le président Alpha Condé parle de la souveraineté nationale quand il s’agit vraiment de principes démocratique rappelés par certains Etats.

Vous avez suivi ces derniers temps sur la RTG, on a pris 5 députés du parlement Européen pour diffuser leurs vidéos sur la RTG, Après on disait que la Guinée est un pays souverain, il n’a pas d’ordre à recevoir des Etats Unis et de l’Union Européenne etc. Nous nous réjouissons du combat des Etats Unis en faveur de l’alternance démocratique et contre le projet du troisième mandat.

Par rapport aux Journées de protestations qui ont lieu cette semaine, c’est quoi le mot d’ordre ici à Conakry et à l’intérieur du pays, il semble que Labé ne suit pas le mot d’ordre pourquoi ?

 Oui ! effectivement quand le FNDC lance le mot d’ordre surtout l’étendue du territoire Nationale le FNDC mette le soin également aux antennes régionales et préfectorales de pouvoir évaluer ces instruction-là et en fonction de la réalité du terrain on prend les dispositions ou pas de mettre en œuvre ces mots d’ordres. Donc le FNDC Labé a choisi d’aller dans les quartiers pour sensibiliser les citoyens afin de se préparer pour la semaine décisive qui va nous menez vers le 1er mars.

Est-ce que vous entendez le cri du cœur de certains membres du FNDC qui demandent à revoir les stratégies de combat, à revoir un peu la façon de s’opposer au couplage de ces deux scrutins. vous avez l’impression qu’il y a un essoufflement du combat qui est actuellement mené ?

Non pas du tout, il n’y a pas d’essoufflement du combat que nous sommes en train de mener ne serai ce que la journée d’aujourd’hui, force est à Conakry voyez comment la ville est paralysée, ces manifestations par endroit et également ce que je vous ai en train de dire ; c’est que l’Etat aujourd’hui est en train de réprimer.

 Vous avez vu notre délégation en partance de la Forêt en l’occurrence Dr Faya Millimmono vient d’être attaqué à Kissidougou et ça c’est les autorités locales en complicité avec le RPG local qui ont regroupé certains jeunes pour aller s’attaquer au cortège du Dr Faya et ainsi que les autres leaders en partance de la Forêt pour aller sensibiliser les habitants de la Forêt pour de ne pas participer au référendum et aux élections législatives prochaines. Aujourd’hui nous n’avons à démontrer le soutien du peuple de Guinée et l’engagement du peuple de Guinée à s’opposer au projet du 3ème mandat.

Transcrit par Alpha Amadou Diallo