Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 283 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 L’Opposition Républicaine, était, jeudi, 24 mars 2016, à la Maison de la presse de Conakry, où elle a donné une conférence  pour dénoncer «l’incapacité de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la République de Guinée d’assurer le rôle d’arbitre impartial et neutre dans l’organisation  d’un scrutin crédible en République de Guinée»,


Cette conférence de presse, qui a regroupé les leaders de ladite opposition autour du chef de file de l’Opposition guinéenne, Mamadou Cellou Dalein Diallo, a eu pour objectif principal, de parler de la situation sociopolitique du pays.


Au cours des débats, les conférenciers ont également mis un accent particulier sur la crise qui traverse la Haute Autorité de la Communication (HAC) qui, selon eux, perd toute sa légitimé.


Pour son porte-parole, Aboubacar Sylla, «la nouvelle donne politique est caractérisée, de nos jours, par la non-indépendance des autres institutions». Comme pour dire, que le fondement de la République est éprouvé par l’équilibre et l’indépendance des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

 

«Nous avons décidé d’organiser les manifestations. Nous commencerons par une journée ville morte du 30 au 31 mars. Ces journées ville morte sont dédiées à la baisse du prix du carburant», a informé le porte-parole de l’Opposition Républicaine.

 

Par ailleurs, cette opposition sollicite auprès du premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla, un nouveau cadre de dialogue.

 

«Nous sollicitons auprès du premier ministre, l’ouverture d’un nouveau cadre de  dialogue qui lui permettra, non seulement de discuter des questions électorales, mais aussi des questions liées aux Droits de l’Homme (DH)».

 

 

 

AGP