Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 329 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Deux dissidents de la majorité au pouvoir, par ailleurs actuels fondateurs du FUD (Front Uni pour le Développement, centriste) annoncent officiellement leur adhésion à l’opposition républicaine emmenée par Cellou Dalein Diallo. Il s’agit de Alhouséiny Makanéra Kaké et Papa Koly Kourouma, respectivement, ex-ministre de la communication et ‘’ministre conseiller’’ du président Alpha Condé

                           

Le président de l’Ufdg (principale formation politique d’opposition, Ndlr) a rencontré les dorénavant new opposants lors de son récent séjour à Paris, capitale française.

M. Kaké, connu pour son retournement spectaculaire de veste,  a saisi l’opportunité de cette entrevue hexagonale pour porter la voix du duo de nouveaux opposants pour exprimer leur engagement à désormais faire chemin avec les adversaires de son ancien mentor Pr Alpha Condé. Non sans tresser des couronnes au chef de fil de l’opposition. Il jure de ce fait  que quiconque veut la démocratie en Guinée devra  forcément faire avec ‘’Dalein’’.

«Nous voulons affirmer d’une manière claire, nette et irréversible notre appartenance à l’opposition», a-t-il dévoilé.

Makanéra Kaké qui ne jurait dans un passé très récent  que du nom du président Alpha Condé  justifie son nouveau positionnement politique par ceci : «Non seulement, pour saluer les efforts qu’il (Cellou Dalein, Ndlr) a consentis pour l’instauration de la démocratie dans notre pays. Parce que je suis convaincu que sans sa bravoure et sa lutte, la Guinée serait dans une dictature impitoyable»,  jure-t-il

Et d’additionner : « N’importe   qui veut une alternance en  Guinée en 2020 est obligé de travailler avec lui(Cellou). Qu’il le veuille ou pas.»

Un discours qui tranche carrément avec les précédents.  

D’où la lancinante question de savoir est-ce que Cellou Dalein Diallo ne va encore se faire berner ?

Au vu surtout des précédentes alliances et autres rapprochements qu’il a noués avec des politiques qui ont fini par virer à droite, alors qu’ils clignotaient à gauche.

Abdoul Latif