Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 201 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Militante  de la première heure du RPG, (devenu RPG-arc-en-ciel) Mme Doussou Condé s’est récemment muée en une pourfendeuse invétérée du parti de l’actuel président Alpha Condé. Depuis le pays de l’Oncle Sam, elle a  toujours multiplié ces dernier temps des sorties médiatiques au vitriol contre le pouvoir de celui passe pour être son ancien mentor. Pouvoir  à travers lequel, militante engagée qu’elle
fût, de se reconnait point. Et comme si tout cela ne suffisait pas, elle a enfoncé le clou la semaine dernière en s’affichant grand public
aux côtés de Cellou Dalein Diallo, frère ennemi d’Alpha  Condé, s’estimant par ce geste, libérée…
 «Je suis libérée aujourd’hui puisque vous avez été informés que mon contrat avec Alpha Condé a été rompu »,  s’est-il ainsi adressé au
chef de file de l’opposition, le temps d’un meeting à Philadelphie oùséjour Diallo en marge de la Convention des Démocrates. Et de se
justifier : «Pendant 2 ans et 6 mois, nous avons marché à Washington [pour la libération d’Alpha Condé], soit 46 fois.
 M. Sow et M. Amadou
Diallo étaient les premiers donateurs, ce ne sont pas des mendiants. Ils ne sont les seuls, il y a d’autres qui sont morts aujourd’hui »,
se plait-elle à rappeler. A ceux qui qualifient son geste de démagogie, Mme Condé répond : “Ce n’est pas la démagogie, beaucoup de gens sont surpris, mais je suis
comme ça. J’ai toujours été comme ça dans le RPG. Je ne voudrais pas que quelqu’un soit comptable de l’histoire d’un ministre. Quand je me
suis engagée aux côtés du professeur Alpha Condé, j’ai reçu au moins 200 messages d’insultes. J’étais fière et je me suis dis que celui à
cause de qui on m’insulte va changer la Guinée socialement parce que le problème guinéen est social, pas politique », a-t-elle étayé chez
nos confrères de mediguinee.com Toutefois, l’engagement peut-être sans frein, de cette Dame de fer ne la prive pas d’avertir son ‘’nouveau locataire’’ en ces termes : «Si
demain Elhadj Cellou Dalein est président et commence à dérailler, je lui dirais ‘non, ce n’est pas comme ça qu’on avait dit.” Même si elle nuance plus loin en disant « …La dernière fois que j’ai
attaqué mon système (le RPG), mon gouvernement, je me suis dit qu’à partir de cet instant je deviens la sœur de tous les politiciens
guinéens. Et quiconque vient aux Etats-Unis, s’il m’appelle, je serais là. Je n’ai pas peur de tout ce qui tombera sur ma tête.»
Ben Yussef