Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 140 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est du moins ce que nos sources proches de Sékhoutouréah nous ont récemment rapportés.

Selon elles, le porte-parole de l’opposition républicaine ne fumerait plus le calumet de la paix  avec une frange partie de cette entité politique et par ailleurs son chef Cellou Dalein Diallo, dont il porte pourtant la voix.  Une situation délétère au sein de l’opposition qui se passerait en silence.

Tout se passerait par les soins d’un proche parent du sieur Sylla en somme discret, mais  bien perché à la présidence de la république. Certaines sources évoquent notamment sa sœur cadette Mme Aminata Sylla.

En effet, d’autres sources rappellent  non sans raison que le long moment de silence observé par M. Sylla en début d’année en dépit de son titre de porte-parole de l’opposition s’explique par les démarches qu’il auraient été en train de mener auprès du chef de l’Etat pour être nommé à un poste administratif.

Ce qui l’aurait d’ailleurs poussé à décrocher une bien étrange audience au Palais Sékhoutouréa à la suite de celle accordée au même endroit quelques jours plus tôt au chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo. Sinon, étayent nos sources, comment comprendre que le porte-parole de l’opposition soit reçu en audience  consécutivement à son chef si n’est pour des fin inavouées. Etant entendu que la réception en audience du  chef de file de l’opposition par le chef de l’Etat avait permis de décrisper un tant soit peu l’atmosphère sociopolitique tendue comme jamais. Et que les deux hommes, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, aient  pris des engagements qu’ils ont feront d’ailleurs publiquement  le compte rendu au sortir de ladite audience.

Sa position actuelle, laquelle tranche quelques fois ou même le plus souvent; avec celle de l’opposition républicaine dont il est pourtant le mandataire, et rien d’autre, en serait également illustrative.    Dr Ibrahima Diallo, président du Bloc de l’opposition constructive (BOC) ne dira sans doute pas le contraire.

 

Nous y reviendrons !      

Ben Yussef