Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 229 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quelques instants après sa série d’audiences marathon, le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a dévisagé avec la communauté guinéenne ayant fait le déplacement dans l’enceinte de la Cité Interdite.

Une bâtisse  qui renferme encore les trésors impériaux de la Civilisation chinoise, ainsi que plusieurs objets d’art, a-t-on rapporté de source officielle.


C’est dans ce cadre symbolique et riche d’enseignements que le chef de l’Etat a, plus d’une heure durant, écouté puis discuté avec ses compatriotes. Tour à tour, ces derniers l’ont remercié pour sa disponibilité et l’opportunité qu’il leur offre de s’adresser à lui avant de le féliciter pour les nombreuses avancées réalisées depuis son accession au pouvoir en 2010.




Toutefois, ces derniers ont respectueusement souhaité avoir certaines doléances au président de la République, dont entre autres, «l’ouverture d’un Consulat général à Guangzhou, la facilitation d’obtention des visas pour la Chine, la mise à disposition de passeports biométriques ou encore l’octroi de bourse aux étudiants».


A toutes ces doléances, Pr Condé a pris le temps d’y répondre une à une avec l’habituelle franchise qui le caractérise. Tout d’abord, Alpha Condé a promis d’envoyer une délégation dans la ville Guangzhou afin de s’enquérir de la situation des guinéens vivant dans cette partie de la Chine. Puis, le président de la République a surtout insisté sur la nécessité pour les guinéens de s’impliquer davantage dans la promotion et le développement de leur nation où qu’ils se trouvent. Et cela, sans exclusion aucune. Que ce soit sur le plan économique, culturel ou autre.


Il a rappelé l’impérieuse nécessité pour tous de ne pas nécessairement attendre que l’Etat fasse tout et puis responsabilisé chacun des compatriotes. Citant l’exemple du pays frère du Mali, où la diaspora contribue de façon importante à la vie économique du pays par l’envoi (voies légales) de pécules aux familles résidantes ou encore par la construction de logements par exemple. 


Avant de conclure sous de chaleureux applaudissements, le président de la République a appelé tous les guinéens à l’unité, à la concorde et au respect des règles de droit qui régissent le pays dans lequel ils vivent, particulièrement ceux de ce pays ami qu’est la Chine.


AGP/1er/11/016