le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile dresse le bilan annuel 2016 de son département
Imprimer
Affichages : 5998

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile (SPC), Me Abdoul Kabèlè Camara a donné un point de presse, lundi, 23 janvier 2017, à Conakry, pour présenter le bilan 2016 de son département ministériel.

 

Dans son intervention, le ministre de la SPC, Abdoul Kabèlè Camara s’est félicité des actions qui ont été menées au cours de l’année 2016 dans le cadre de la reforme institutionnelle et opérationnelle de son ministère, des services de sécurité et de la protection civile.

 

«Au compte du programme d’appui à la Reforme du Secteur de la Sécurité (RSS) avec le soutien de l’Union Européenne (UE), on se félicite des résultats obtenus, notamment la mise en place d’un tableau de bord de sécurité publique, qui consiste à centraliser et enregistrer toutes les données qui proviendront des différents commissariats du pays, l’élaboration d’une politique de gestion des ressources humaines dont l’opérationnalisation devra commencer cette année 2017», a dit le ministre d’Etat.

 

Dans le cadre du volet formation du personnel, le ministre de la Sécurité a affirmé, qu’il y a eu l’alphabétisation de 88 policiers des Commissariats centraux, urbains et Postes de police de Sonfonia, Dabompa et Matoto ; la formation en management et au pilotage opérationnel des Commissariats cibles ; le renforcement de l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM) pour la prise en charge des personnes vulnérables et le traitement judiciaire des Violences Basées sur le Genre (VBG) ; la formation aux métiers de la voie publique et au traitement judiciaire de la petite délinquance.

 

Evoquant le sujet relatif à la délivrance des pièces d’identité, il a souligné, que la reprise de la délivrance des Cartes d’IdentitéNationales(CNI) a considérablement soulagé les citoyens, qui en avaient besoin. Ce sont 256.339 cartes d’identité nationale qui ont été délivrées. La délivrance des passeports a généré 49.920.500.000 fg pour les caisses de l’Etat dont 1.125.880 passeports dans les ambassades.

 

Me Abdoul Kabèlè Camara a expliqué : «La Direction Centrale de la Sécurité Routière (DCSC), à travers ses 21 Commissariats spéciaux dont 07 dans la ville de Conakry et 14 à l’intérieur du pays, ont focalisé leurs activités en 2016 sur la sécurisation des personnes et de leurs biens sur la voie publique. Cette Direction s’est attelée au respect des règles de conduite et la fluidité de la circulation. Pour y parvenir, des actions conjuguées de plusieurs services ont été menées dans le cadre du déguerpissement des emprises des routes, tant à Conakry que dans certaines villes de l’intérieur».

 

«Malheureusement, pour l’année 2016, nous avons enregistré 3.974 cas d’accidents de la circulation», a déploré Me Camara.

 

 Le ministre n’a pas occulté les opérations menées par les Brigades Anti-criminalités (BAC).

 

«Les BAC, actuellement au nombre de 15, ont mené plusieurs opérations, notamment les interventions dans 287 cas d’infraction et nombreuses saisies qui se chiffrent comme suit : 18 armes, 86 munitions, 05 boîtes chargeurs, 681 kg et 480 boules de drogues, 14 véhicules volés, 09 motos et d’autres objets divers. Elles ont mis 663 personnes à la disposition des services d’enquêtes», a énuméré le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Me Abdoul Kabèlè Camara

AGP/