Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 715 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le FNDC alertait l’opinion publique sur le complot en préparation et qui consistait à déposer des armes de guerre dans des domiciles de certains opposants.

Après l’échec cuisant de ce complot d’État que le régime dictatorial fomentait contre des leaders du FNDC et des leaders politiques, Alpha Condé ordonne à son bras judiciaire de lancer la chasse aux opposants à son troisième mandat illégal et illégitime.

Décidé à en découdre avec tous ceux qui sont déterminés à freiner la dérive totalitaire, le Procureur du troisième mandat Sydi Souleymane Ndiaye et Aboubacar Fabou Camara, Directeur central de la police judiciaire (DCPJ), viennent d’annoncer leur mission répressive visant à neutraliser les meneurs de la contestation contre le coup d’État constitutionnel.

Cette annonce fait suite aux récentes menaces et déclarations martiales d’Alpha Condé et de son Premier Ministre Kassory Fofana.

Le FNDC prend à témoin l’opinion publique de la volonté affirmée d’Alpha Condé et de son clan à éliminer toutes les voix dissidentes. Par ailleurs, il faut rappeler que le régime a récemment assassiné deux de nos responsables locaux à Conakry et à Pita les 21 et 22 octobre 2020.

Le FNDC réaffirme son soutien indéfectible et sa solidarité à Sekou Koundouno responsable des stratégies et planification du FNDC, à Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Chérif Bah et à Abdoulaye Bah, tous membres de l’UFDG ainsi qu’Etienne Soropogui, allié de l’UFDG.

Aucun membre du FNDC ne répondra à la convocation d’une justice partiale tant que les mandats d’arrêt émis par un juge contre le Commissaire Aboubacar Fabou Camara et le Commandant de BRI Mohamed Lamine Simankan, ne sont pas exécutés. Car, « à une loi injuste, nul n’est tenu d’obéir ».

Aucune forme d’intimidation et de répression ne mettra fin à la lutte démocratique du FNDC jusqu’au départ du putschiste Alpha Condé.

Que personne ne recule devant l’imposture, l’arrogance et la forfaiture.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 10 novembre 2020.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile est informé de préparatifs en cours menés par des loubards au service de formations politiques pour s’attaquer à des boutiques et magasins dans certains marchés et centres commerciaux. L’objectif est de faire porter la responsabilité de ces destructions et pillages aux forces de sécurité et d’instaurer un climat de terreur.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile assure les opérateurs économiques de son engagement à protéger les biens et les personnes et, en ce qui les concerne, leurs exploitations commerciales et industrielles.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans son message de vœux à l’armée guinéenne qui a célébré ce 1er novembre 2020, son 62ème anniversaire, le président de la République a salué la bravoure de la grande muette. Le commandant en chef des forces armées, appelle les Hommes en uniforme à jouer son rôle régalien.

Ci-dessous l’intégralité du discours…

Peuple de Guinée, mes chers compatriotes

Le 1er novembre 1958, dans le sillage de la proclamation de l’indépendance de la Guinée le 2 octobre de la même année, des hommes et des femmes exemplaires se sont lancés un défi de taille : celui de sauvegarder l’indépendance nationale nouvellement acquise, de bâtir à partir de rien, une armée nationale capable de défendre notre souveraineté, l’intégrité territoriale de notre pays et assurer la sécurité de la jeune nation.

Soixante-deux ans après, nous avons le devoir de rendre un hommage mérité aux pères fondateurs de notre armée pour leur courage, leur patriotisme et surtout pour les énormes sacrifices consentis pour la sauvegarde des intérêts vitaux de notre pays.

 Officiers généraux ; Officiers ; sous-officiers et militaires du rang ;

Vous êtes les dignes héritiers de ces hommes et femmes d’exception qui ont su renoncer aux avantages de toutes natures offerts par le colonisateur, pour choisir avec dignité de se mettre entièrement au service de leur pays, la Guinée. Vous êtes les continuateurs d’une œuvre gigantesque qui a fait la fierté de toute l’Afrique, car comme vous le savez, notre vaillante armée a

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les onze candidats de l'opposition en lice pour la dernière élection présidentielle réunis en collectif ont publié une déclaration ce vendredi 30 octobre 2020, dans laquelle ils interpellent la cour constitutionnelle sur les résultats publiés par la CENI. Des résultats qui donnent une large victoire au Pr Alpha Condé actuel chef de l'État avec 59,49%. Cette rencontre s'est tenue au siège du Parti de l'Action Citoyenne par le Travail (PACT). L’objectif de cette réunion était d’échanger sur les démarches à suivre avant que cette cour Constitutionnelle ne valide ou invalide les résultats provisoires. 

Ci-dessous la déclaration. 

Le Collectif à l'élection présidentielle du 18 octobre 2020 s'est réuni le jeudi 29 octobre siège du Parti de l'Action Citoyenne par le Travail (PACT) à l'effet d'examiner les problèmes posés par l'organisation de cette élection nationale.

Les discussions ont porté essentiellement sur :

1- Les conditions d'organisation du scrutin ;

2-Les résultats provisoires annoncés par la CENI;

3-Le traitement du contentieux électoral par la Cour constitutionnelle;

4- La visite de la mission conjointe CEDEAO-UA-NU;

5- Les violences post-électorales.

1- Les conditions d'organisation du scrutin; 

Les participants ont été unanimes à reconnaitre que le scrutin a été entaché de graves irrégularités. II a été notamment enregistré des substitutions, des falsifications et des disparitions inexplicables de PV lors des centralisations. En outre, les

Add a comment

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

C’est avec une grande surprise que le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) a appris les menaces proférées contre les commerçants qui ont fermé leurs boutiques et magasins par le maire de Matoto et celui de la commune urbaine de N’zérékoré.

Nous disons à ces deux personnes qui se font appeler maires, qu’ils se trompent d’époque. Nous ne céderons à aucune intimidation, à aucune menace d’un maire, d’un préfet ou un gouverneur. S’ils pensent que c’est eux qui ont donné les moyens aux opérateurs économiques pour faire leurs activités, ils n’ont qu’à les faire sortir de leurs boutiques et magasins pour donner à d’autres. S’ils se hasardent à toucher à un seul commerçant, notre réplique sera à la hauteur de l’attaque. Ces commerçants travaillent avec leurs propres moyens.

Où étaient ces soi-disant maires lorsque des loubards couverts par des éléments des forces de l’ordre pillaient et brûlaient des commerces et des maisons d’habitation à Enta et Kissosso dans la commune de Matoto mais aussi dans la commune urbaine de N’zérékoré ?

Le candidat Alpha Condé a menacé les opérateurs économiques à Faranah pendant la campagne électorale. C’est ce qui a été mis en exécution.

Des commerçants ont été attaqués dans tout le pays. Des groupes de personnes entourés par des éléments des forces de défense et de sécurité pillent et brûlent les biens des commerçants et des paisibles citoyens. Des vidéos existent, même sur les réseaux sociaux

Ces administrateurs territoriaux, le sous préfet de Matoto qui se fait appeler maire, son homologue de la commune urbaine de N’zérékoré et les forces de l’ordre ont failli à vos obligations. Et par conséquent, les opérateurs économiques vont continuer à fermer jusqu’à ce qu’ils soient rassurés de leur sécurité et celle de leurs biens.

Add a comment