Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 374 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

En sa qualité d’organisation membre fondatrice du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et fidèle à ses engagements de départ, la Cellule Balai Citoyen réaffirme son appartenance à cet indispensable mouvement social dont le combat cadre parfaitement avec les raisons d’être de notre organisation.

Aujourd’hui, plus que jamais, la situation de la Guinée nécessite un sursaut de toutes ses couches socioprofessionnelles pour s’opposer à la forfaiture qui est en cours consistant à octroyer un troisième mandat à Monsieur Alpha Condé.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans un point de presse, qu’il a animé le samedi 1er aout 2020, le président du Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée (CNOSC-DDG), invite les citoyens à se présenter devant les CAERLE.

A quelques jours de la fin de la révision des listes électorales, le CNOSC-DDG à travers son président brise le silence. Salmana Diallo déplore « le manque d’engouement » devant les CAERLE.

« On a constaté avec regret qu’il n’y a pas d’engouement. Les gens ne répondent pas comme on l’attendait. Sur le terrain les gens ne viennent pas vérifier et pourtant les citoyens doivent vérifier s’il y a des problèmes à leur niveau. Ceux qui ont atteint 18 ans, c’est pour se recenser. Mais nous le reste, c’est pour vérifier », a-t-il indiqué.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Depuis quelques jours la région naturelle de la Haute-Guinée plus particulièrement la région administrative de Kankan et certaines de ses préfectures sont en ébullition. Les jeunes de cette localité réclament mordicus le courant électrique à base de barrage hydroélectrique. Bah Oury, président de l'Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (l'UDRG) dénonce la mauvaise gouvernance et déclare que le régime Condé est à bout de souffle et devrait plier bagage.

Pour l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, la jeunesse de la Haute-Guinée, longtemps roulée dans la farine par les autorités s'est réveillée de son sommeil et demande compte aux responsables qui ont fait trop de promesse.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lors du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la crise malienne tenue lundi dernier, par visio-conférence, Alpha Condé, a appelé ses homologues à soutenir le président IBK.

Dans son allocution, le président guinéen a d’entrée exprimé son soutien au peuple malien. « Il est extrêmement important que nous accompagnions le peuple malien tout en respectant la souveraineté du Mali. Nous devons amener nos frères maliens à trouver une solution dans le cadre constitutionnel », souligne-t-il, tout en indiquant de passage que la situation au Mali doit « interpeller sérieusement ».

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Commission électorale nationale indépendant CENI a entamé le depuis lundi, 20 Juillet des opérations de révision exceptionnelle des listes électorales sur l’étendue du territoire nationale en prévision du premier tour de la présidentielle programmée pour le 18 octobre 2020. Les agents recenseurs évoquent le manque d’engouement, notre reporter a donné la parole à quelques-uns. Lisez

Alpha Madiou Diallo Matoto membre du CAERLE : « Nous sommes là, à la disposition de la population jusqu’à 16 h. Pour le début nous constatons un manque d’engouement, les gens viennent au compte-goutte. Mais nous espérons avoir plus d’électeurs dans les prochains jours. Je demande surtout qu’il ait sensibilisation, les gens ne sont pas au courant, les politiques doivent s’impliquer pour cela. Je vous remercie ».

Add a comment