Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 489 invités et 2 inscrits en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

M. Condé, 82 ans, a été réélu au premier tour le 18 octobre avec 59,50% des suffrages mais l’opposition a dénoncé des irrégularités de toutes sortes après une campagne troublée.

‘’Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Des Avocats de la défense de Ousmane Gaoual Diallo, Etienne Soropogui, Ibrahima Cherif bah, Abdoulaye bah et Mamadou cellou Balde

Par une commission rogatoire en date du 14 Octobre 2020, le doyen des Juges d’instruction du Tribunal de première instance de Dixinn a saisi la Direction Centrale de la Police Judiciaire à l’effet de procéder à un certain nombre d’actes d’instruction, notamment de rechercher, interpeller les personnes soupçonnées d’avoir participé de près ou de loin à la commission des infractions prévues aux articles 846 et suivants, 282 et suivants, 784 et suivants du code pénal, de procéder à toutes visites domiciliaires, perquisitions et saisies nécessaires à la détermination des circonstances de commission desdites infractions dans les quartiers et alentours de Kakimbo, Wanidara, Cimenterie fofomèrè et lambagni canadien, de dresser l’inventaire de tous objets saisis.

Ensuite, le mardi 10 novembre 2020, le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Dixinn, se fondant sur les dispositions de l’article 8 du Code de procédure pénale, a fait une déclaration en affirmant entre autres que : «L’officier enquêteur poursuit, dans le strict respect des règles de procédure, l’exécution de la commission rogatoire en recherchant, activement, certaines personnes, dont Ousmane Gaoual Diallo, Mamadou Cellou Baldé, Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui, Sékou Koundouno, qui ont proféré des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre publics.» 

Le mercredi 11 novembre 2020, Monsieur Ibrahima Cherif BAH, Vice-Président chargé des relations extérieures de l’UFDG, a été enlevé à son domicilie et conduit dans les locaux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

Pour éviter d’exposer Ousmane Gaoual DIALLO, Etienne Soropogui, Mamadou Cellou BALDE et Abdoulaye BAH aux brutalités auxquelles se livrent habituellement les forces de sécurité lors des interpellations de citoyens, le collectif des Avocats de la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Après une troisième défaite consécutive à l’élection présidentielle, confirmée par la Cour constitutionnelle, le principal opposant Cellou Dalein Diallo n’en démord pas. Il continue de revendiquer sa victoire, affirmant que le scrutin a été truqué. Après l’épuisement des recours légaux et sans député à l’Assemblée nationale, il reste déterminé à se faire entendre par la rue et dit ne pas croire aux appels à dialoguer lancés par Alpha Condé.

Cinq hauts cadres de votre parti ou de l’alliance qui vous soutient actuellement ont été mis sous les verrous en fin de semaine. Pourtant, le président Alpha Condé estime, lui, qu’il n’y a pas de « chasse aux sorcières », ce sont ses mots. Alors, de quoi s’agit-il, selon vous ?

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans ta solitude obligée, je m’étourdi de douleur d’impuissant. Peu importe que cette solitude à la Nelson Mandéla soit longue ou courte ! Je sais que de Nietzsche, tu as appris à défier les obstacles. Car depuis que, dans cet État qui a tout volé à la loi, un vent s’est opposé à toi, tu navigues sans ambages avec tous les vents.

Pour cela, je reste convaincu, que tu es assez grand pour ne pas avoir honte face à l’histoire ! Landho Kinsy, en voici un pan de ta noblesse.

Parce que depuis le Traditionalisme Démocratique de Chateaubriand, l’on sait que vouloir faire jouer l’ordre contre les libertés garanties serait le pire désordre dans lequel pourrait tomber un État. Ousmane Gaoual, tes bourreaux, ces exemptés de l’empire et de la juridiction de l’État, savent bien que, dans les Assemblées de ton âge, malgré le bruit des mouches venimeuses, tu es un Dragon qui fait face à des Vipères en crise d’authenticité.

Landho Kinsy, ta lutte inspire courage ! De sorte que ton doigt qui ordonne, calme les velléités des monstres du Royaume. Dans lequel, la politique du Roi qui, (pour certains survivants du Cercle des Tropiques), n’est plus enfermé dans le serment de légalité et de loyauté, échappe aux représailles de la Nation.

On sent que, pour les grands Hommes comme tu l’es, le monde tourne autour des valeurs. Mais il tourne, invisible. Contrairement et pitoyablement, autour des comédiens de la violence contre les derniers habitants de la Démocratie, tournent le peuple (qui a dit que le peuple symbolise la misère ?) et la gloire éphémère. Et comme on le sait, le comédien immoral a de l’esprit mais il n’a point la conscience de son esprit. Ces comédiens du complot veulent entendre de toi un OUI ou un NON. Je sais que tu le sais, qu’à la place publique, la vie est faite de

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président guinéen Alpha Condé a affirmé lors de sa première interview depuis sa réélection qu’aucune « chasse aux sorcières » n’était en cours dans son pays, malgré les interpellations ces derniers jours de figures de l’opposition.

« Il n’y a pas de chasse aux sorcières. Personne n’est ciblé, sauf les gens qui sont accusés d’avoir commandité » les violences autour du récent scrutin présidentiel, a déclaré Alpha Condé, interrogé vendredi soir à Conakry par l’AFP et la radio RFI. « Puisque nous avons arrêté des gens, c’est à la justice de trancher», a-t-il ajouté.

Cinq figures de l’opposition étaient toujours retenues par la police ou aux mains de la justice à Conakry vendredi soir, selon leurs avocats. Cellou Baldé, ancien député, s’est rendu de lui-même vendredi à la direction de la police judiciaire, où se trouvaient déjà Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah et Etienne Soropogui depuis jeudi, et Ibrahima Chérif Bah depuis mercredi.

Les cinq hommes figurent parmi les six opposants déclarés comme « activement » recherchés à la suite des violences électorales, et plus précisément pour avoir « proféré des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre publics ». Quatre d’entre eux sont des responsables de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le parti dirigé par le principal challenger d’Alpha Condé à la présidentielle, Cellou Dalein Diallo, qui conteste farouchement le résultat du scrutin, entaché selon lui de fraudes massives.

« Contre la violence »

Alpha Condé a été définitivement proclamé le 7 novembre par la Cour constitutionnelle président de la Guinée pour un troisième mandat consécutif à l’âge de 82 ans, après des mois d’une contestation qui aura coûté la vie à des dizaines de civils. Avec ces arrestations, l’opposition dénonce une opération visant à la museler et à faire oublier le « coup d’État électoral » auquel s’est livré selon elle le président Condé.

« Les événements ne dépendent pas d’une seule personne. Moi, je veux faire remarquer que j’ai toujours été contre la violence. Nous avons une opposition formée par d’anciens Premiers ministres qui pensent qu’il faut s’imposer par la force», a répondu Alpha Condé lors de son entretien à l’AFP et RFI. «Depuis 2011, l’UFDG est dans une posture de violences», a-t-il accusé.

Add a comment