Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 315 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Guinée-Conakry- L’épidémie de fièvre Ebola a été déclarée officiellement terminée aujo durd’hui en Guinée, où la maladie a fait plus de 2500 morts. Les autorités guinéennes prévoient plusieurs festivitésans le pays.

 

Les Guinéens se sont enfin débarrassés de cette maladie qui a causé assez de problèmes sur tous les pans de la vie socio-économique du pays.

Des trois pays les plus touchés par l’épidémie qui a démarré fin 2013, seul le Liberia est toujours classé en zone d’épidémie après en être sorti plusieurs fois cette année. La Sierra Leone en est sortie en novembre.

En application des règles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un pays est déclaré libre du virus Ebola après expiration d’un délai de 42 jours courant à partir de la guérison ou du décès du dernier patient contaminé et si aucun nouveau cas n’est intervenu entre-temps. Sur les quelque 28.600 cas recensés par l’OMS, dont 11.300 mortels, plus de 3800 ont été enregistrés en Guinée, où plus de 2500 malades ont succombé à la maladie.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’organisation mondiale de la santé- OMS- a officiellement déclaré, mardi, la fin de la transmission de la maladie à virus Ebola en Guinée-Conakry. Durant les 90 jours suivants, le pays doit être mis sous surveillance accrue pour garantir l’effectivité de l’acquis.

 Cette déclaration de la fin d’Ebola en Guinée intervient, quarante-deux jours après la sortie de la dernière personne testée négative de la maladie.

L’OMS a saisi cette occasion pour louer les efforts déployés par les autorités  guinéennes et l’ensemble du peuple de Guinée dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola.

«L’OMS félicite le gouvernement et le peuple guinéen pour être parvenus à arrêter l’épidémie de maladie à virus Ebola dans leur pays, ce qui est un accomplissement majeur. Nous devons leur rendre hommage pour avoir su faire preuve, dans l’adversité, d’un leadership extraordinaire pour combattre l’épidémie», déclare le Dr Mohamed Belhocine, Représentant de l’OMS en Guinée.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président Alpha Condé vient de nommer Mamady Youla, 54 ans, au poste de Premier ministre, afin de former un gouvernement d’actions tourné vers la création d’emplois, la jeunesse et la reprise économique.

La nomination de Mamady Youla, haut cadre guinéen du secteur privé et de l’administration, confirme la nouvelle impulsion donnée par le président Alpha Condé, récemment investi pour un second mandat, pour soutenir la création d’emplois et la formation, notamment des jeunes et des femmes, et pour renforcer les entreprises guinéennes, véritable moteur de l’économie.

Inédite en Guinée, la nomination d’un expert reconnu du secteur privé au poste de Premier ministre est aussi un signal fort envoyé en direction des acteurs économiques nationaux et internationaux. L’exécutif guinéen exprime ainsi sa volonté de renforcer la confiance avec les partenaires économiques, d’améliorer le climat des affaires et d’accélérer les grands projets d’investissements gagnant-gagnant dans les secteurs clés de l’énergie, de l’agriculture, des services, des infrastructures et des mines.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo, a favorablement accueilli la nomination de Mamady Youla, minier, comme chef du gouvernement en Guinée.

Contacté par l’AFP, l’opposant arrivé deuxième au scrutin présidentiel du 11 octobre dernier, affirme avoir travaillé avec M. Youla à la banque centrale de la République de Guinée (BCRG).

« C’est un garçon brillant qui a des compétences dans le domaine économique en particulier. J’espère qu’il fera preuve de la même rigueur que je lui connaissais lorsque nous étions à la Banque centrale, de la même droiture et de la même probité ».

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

« L’Afrique n’a peut-être pas besoin d’hommes forts, mais elle a besoin de Grands Hommes ». Ce constat effectué par le camerounais Yann Gwet, dans un article publié en Septembre 2015 sur Jeune Afrique, nous parait singulièrement s’appliquer au cas de la Guinée.

Essayer de le mettre en évidence est le but ultime de notre analyse. 

En rejetant catégoriquement toute forme de colonialisme en faveur de son indépendance en 1958, la Guinée avait fait un choix grandiose.  C’est un pays ouest-africain qui est relativement bien parti non sans susciter, avec son «non» retentissant à Charles de Gaulle. Une attention passionnée en Afrique et bien au-delà.

Add a comment