Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 371 invités et aucun membre en ligne

Société

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le marché de Sonfonia Gare, situé à l'extrême banlieue de la commune de Ratoma, entre les quartiers Cimenterie, Antag et Wanindara est un endroit dont son emplacement ne laisse rien à craindre sur les risques de tout genre.

En provenance de la Cimenterie, juste après les rails, vous tombez nez-à-nez à un grand carrefour à sens giratoire la transversale n°7 (T7). A quelques mètres de ce carrefour, un embouteillage qui n’en saute les yeux. Tout juste, impressionnant.

Du rond-point T7 au marché en question, il n'y a plus de 200 mètres à parcourir. Mais cela peut valoir de la quinine à ingurgiter. Pour cause, plusieurs facteurs y répondent au grand dam de tous les pratiquants de cette route en partance les matins pour le centre-ville ou des lieux d'activité situés après le marché de Sonfonia Gare.

Les causes de cet interminable bouchon seraient entre autres l'indiscipline des chauffeurs de Taxi et de Minibus d'un côté et de l'occupation anarchique de la chaussée par les marchands ambulants et étalagistes ainsi que les policiers d'autre part.

Parlant de ces facteurs mis en cause, il vous conviendra que l'indiscipline des chauffeurs est sans ambages comme vous le constaterez sur une voie de deux lignes maximums,

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La saisie d'une vingtaine de conteneurs de « poulets pourris » qui étaient destinés à la consommation par les hommes de Tiégro il y a quelques jours au marché d'Antag fait couler beaucoup d'encre et de salives surtout, il était prévu de l'incinérer mais sauf qu'à la surprise générale, ces poulets se retrouvent à la plus grande décharge de Conakry, à Dar-Es-Salam (Combos). Depuis le déversement de ces produits périmés de ce côté, les populations font la queue pour s'approvisionner de cette denrée au risque de leur santé. Interpellé sur cette situation par nos confrères d'espace FM le vendredi 22 mai 2020 dans l'émission ‘’Les GG’’, le ministre du Commerce Boubacar Barry tente de blanchir son département qu'il a en charge devant cet acte d'incivisme.

Dites-nous qui n'a pas fait son travail pour que ces poulets se retrouvent dans la poubelle de Combos alors qu'ils devraient être incinérés?

Je suis autant surpris que vous de savoir que ces poulets se sont retrouvés sur la décharge publique. Comme vous le savez il est de coutume il y a des dispositifs réglementaires qui sont mis en place pour la destruction de tous les produits impropres à la consommation. Quand un produit est servi, il y a toute une procédure qui implique les services déconcentrés, les ministères concernés, les services de sécurité à travers la gendarmerie pour l'incinération des produits. Donc je suis autant surpris que vous de retrouver ces poulets sur le dépotoir de la minière alors que logiquement ce poulet impropre à la consommation devrait être incinéré.

Qu'est-ce qui a été fait par votre département en amont lorsque les poulets ont été déclarés impropres à la consommation ?

Vous savez que le système de contrôle de qualité est fait de manière à ce que chaque département ministériel spécifique dispose d'un laboratoire de qualité bien entendu la fonction de contrôle et de supervision sur le terrain. Le ministère du commerce est assujetti par rapport à la loi 094 de 1994 qui fixe un peu les conditions de suivi et de contrôle des denrées sur le marché. Le ministère de la pêche a son laboratoire et contrôle tous les produits halieutiques issus de leur activité, pareil pour le ministère de l'élevage.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Plateforme des enseignants des écoles privées de Guinée (PEEPG), brise en fin, le silence. Dans une déclaration, La PEEPG plaide le gouvernement de bien vouloir penser aux enseignants dans le plan d’assistance sociale et d’ordonner aux fondateurs d’écoles privées de payer l’intégralité de leurs salaires. Si rien n’est fait, la PEEPG menace de descendre dans la rue. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration

DÉCLARATION DE LA PLATEFORME DES ENSEIGNANTS DES ECOLES PRIVÉES DE GUINÉE (PEEPG)

Depuis l’avènement du COVID-19 dans notre pays, les autorités ont pris des mesures de limitation des risques de propagation du virus dont la fermeture des classes. Dès lors, les enseignants des écoles privées payés par prestation et exerçant dans un domaine laissé pour compte, souffrent le martyr surtout en ce temps de crise sanitaire. Nous enseignants des écoles privées qui, déjà en temps normal sommes vulnérables, passons des moments d’indignité et de honte. Nous sommes aujourd’hui menacés par nos concessionnaires et incapables d’assurer les charges de nos différentes familles. Nous ne méritons pas ce que nous vivons, nous ne sommes pas partis à l’école pour mener une vie de bohème, nous n’avons pas fondés nos familles pour mourir d’inanition. La noblesse de notre métier devrait nous épargner de cette honte. Nous méritons un regard particulier et une protection de la part de notre gouvernement parce que nous participons grandement et considérablement à l’instruction et à l’éducation des enfants de la Guinée ; comme pour dire que nous rendons aussi un service public.

C’est pourquoi la Plateforme des enseignants des écoles privées de Guinée (PEEPG) , face à cette situation désastreuse plaide comme elle  a toujours  fait le gouvernement de bien vouloir penser à nous dans le plan d’assistance sociale et d’ordonner aux fondateurs d’écoles privées de nous payer l’intégralité de nos salaires. Il revient au gouvernement de trouver une solution plus

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Coordination Nationale Contre les Risques et Catastrophes Humanitaires (CNRCH) de l’Association Nationale des Scouts n’est pas satisfaite de la gestion de la pandémie du Coronavirus dans en Guinée. Lors d’une conférence de presse animée lundi dernier, à la maison de la presse, elle a relevé de nombreux manquements. Par ailleurs, elle interpelle les citoyens sur leur responsabilité quant à la lutte contre la propagation de la Covid-19.     

D’entrée, Jean Emile Salami, vice-président de ladite l’association rappelle que de nombreuses personnes ne respectent pas les mesures d’hygiène et de distanciation sociale.

« Certains organisent des rassemblements et des cérémonies en cachette. Plusieurs personnes contaminées qui sont en période de repos, transmettent le virus à leurs contacts puisqu’il y a encore des visites. Plusieurs personnes asymptomatiques continuent de transmettre le virus sans le savoir. Plusieurs personnes refusent de se faire dépister pourtant connues pour avoir été en contact avec des personnes testées positives. Plusieurs personnes hostiles à la quatorzaine, ou l’observant très mal, exposent des amis, des proches, des connaissances et des inconnus dans la

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Comme on le dit communément : derrière un grand homme, il y a toujours une grande dame. Madame Hariette Conté était une première dame humble, une mère de famille exemplaire, je l’ai côtoyé dans l’exercice de mes fonctions, elle était toujours-là à des moments difficiles, elle intervenait pour la nation, dans l’humilité très effacée mais très efficace, elle mettait de souris et du cœur dans ce qu’elle fait tant bien à l’intérieur de la Guinée qu’à l’extérieur avec les autres premières dames. J’ai voyagé avec elle, je l’ai connu. J’ai beaucoup de chose à dire sur elle mais aujourd’hui je suis étranglé par

Add a comment