Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 176 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Malgré la libération d’un des leurs, les responsables de la Chambre des huissiers de Guinée était en assemblée générale extraordinaire ce lundi, 13 mai 2019 avec les membres de l’organisation. Au cour de laquelle ils ont déclenché une ‘’grève général illimité.’’ 

S’adressant au ministre de la Justice, garde et sceaux, le secrétaire général, Mohamed Mouctar Sylla,  au nom de tous les  huissiers, a rappelé les points de revendication.

« Nous exigeons la signature de nouveau statut des huissiers de justice de Guinée pour une organisation professionnelle garantie, la libération de notre confrère Me Salifou Soumah arbitrairement arrêté et placé en garde à vue depuis jeudi, 02 mai 2019 ;

  • la cessation de toute arrestation et interpellation de tous huissiers de justice sans implication de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée en vue d’une protection professionnelle,
  • la suppression de la réquisition du parquet pour éliminer toute sorte d’obstacle ou retard dans l’exécution de décision de justice,
  • l’implication du ministre de la justice en vu de permettre aux huissiers de référer la force publique pour l’exécution de décision de justice.»

Compte tenu de ses difficultés poursuit-il, l’Assemblée Générale décide d’aller à une grève générale et illimitée à partir du lundi, 13 mai 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

Il faut noter qu’un point de revendication a été satisfait, il s’agit de la libération de maitre Salifou Soumah,  ce dernier avait été mis en liberté avant même le déclenchement de la grève.

Ngassimou Diallo