Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La famille du défunt Amadou Boukariou Baldé étudiant tué le 31 mai dernier à l’université de Labé a présenté le rapport d’autopsie effectué sur son corps ce vendredi, 06Juin 2019 à la maison commune des journaliste sige à Kipé, qui révèle qu’il a été tué.  

 « L’autopsie médico-légal réalisé le 03 juin 2019, du corps de monsieur Amadou Boukariou Baldé permet les conclusions suivantes : Le rapport d’autopsie révèle qu’il a reçu de violents coups sur plusieurs parties de sa tête et sur ses mains. Le traumatisme temporal a entrainé une hémorragie méningée avec formation d’un hématome extra-dural d’installation progressive et responsable de la mort par engagement bulbaire et arrêt respiratoire » A entamé Abdourahamane Baldé l’oncle de la victime.

A en croire plusieurs témoignages concordances dit-il, les responsables de l’université de Labé ont été sourds aux plaidoiries des étudiants qui tenaient à sauver leur camarade. « Le rapport d’autopsie confirme que notre fils n’a pas été évacué à temps dans une structure sanitaire adéquate qui aurait pu le sauver. Ce n’est qu’après plusieurs menaces que les autorités universitaires leur ont finalement prêté une voiture pour le conduire à l’hôpital régional de Labé, tout en continuant leur réunion. » a t – il regretté  

A en croire l’oncle de la victime, Après avoir appris la mauvaise nouvelle, la famille a pu mobiliser certains proches à Labé. « Le Cas d’une venue au secours de notre fils est illustratif du respect de la déontologie des médecins trouvés sur place. Ces derniers ont exigé le paiement de leur prestation avant de daigner tendre l’ordonnance à la bonne dame, payer le médicament avec le peu d’argent qu’elle avait sur place avant de payer leur prestation. Un retard qui a participé à l’amenuisement des chances survie de la victime… »  a- conclu Abdourahamance Baldé dans une voix triste.

  Nouhou Baldé l’administrateur de site internet : Guinéematin.com, parent également de la victime n’a pas manqué de dénoncer le comportement inhumain des autorités universitaires et le comportement mercantiliste et inhumain de l’hôpital régional de Labé.

Bountouraby  Camara Pour ramatoulaye.com.