Etudiant tué à Labé : Dalein s’indigne et interpelle les services de sécurité
Imprimer
Affichages : 1271

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les militants de l’union des forces démocratique de Guinée étaient mobilisés en grand nombre ce samedi, 08Juin 2019 au siège du parti à Hamdallaye pour s’abreuver la parole de leur leader. Le chef de fil de l’opposition Républicaine, Cellou Dalein Diallo a dénoncé « l’assassinat » de Boucariou Baldé, étudiant à l’université de Labé, le 31 mai 2019.

« Permettez-moi de vous dire l’indignation de l’UFDG face à la violence récurrente des forces de l’ordre qui ont assassiné Amadou Boucariou Baldé, étudiant à l’Université de Labé, qui a été la énième victime des forces de l’ordre. Nous ne cesserons jamais de dénoncer les crimes commis par ceux qui sont chargés d’assurer la sécurité des citoyens guinéens. » a t- il regretté

 Malheureusement, poursuit-il, ils jouissent toujours d’une impunité totale. Ceux qui sont décédés ici à l’occasion de nos manifestations, celui qui est décédé à la suite des violences des forces de l’ordre dans Mandiana, il y a un an, il n’y a jamais de suite. C’est cette impunité qui encourage la récidive.

J’invite une nouvelle fois, les forces de sécurité, à être républicaine à l’image de leurs homologues du Niger et du Zimbabwe…. » à t – il conclut.

Oumou Koultoumi Bah.