Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 281 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La deuxième Session 2017 du Comité Technique Préfectoral de la Santé (CTPS) de Labé a lancé ses travaux, dans la matinée du mardi, 03 avril 2018, sous la présidence du secrétaire général chargé des Affaires Administratives et Financières (AAF) de la préfecture de Labé, Mamadou Traoré, rapporte le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.

 

Elle regroupe 54 participants, composés de personnels de Santé des secteurs publics et privés, des représentants des communautés et des partenaires au développement impliqués dans la mise en œuvre de la politique sanitaire du gouvernement guinéen.

 

Pendant cette deuxième Session du CTPS de Labé pour l’année 2017, les principaux acteurs concernés vont débattre de tous les problèmes du semestre écoulé, afin d’y apporter des solutions idoines pouvant améliorer le fonctionnement des structures de Santé de la préfecture.

 

«Pendant ce CTPS, nous allons discuter des résultats obtenus par les structures dans les domaines liés aux Soins de Santé Primaires (SSP), à la gestion des maladies à potentiel épidémique, aux résultats de l’Hôpital régional, à l’approvisionnement des structures de Santé en médicaments, aux résultats des structures privées et aux différentes présentations des partenaires», a précisé le directeur préfectoral de la Santé (DPS) de Labé, Dr El hadj Mamadou Hady Diallo.

 

Pour sa part, le directeur régional de la Santé de Labé, Dr El hadj Mamadou Houdy Bah a invité les participants à rompre définitivement avec les mauvaises habitudes, au sortir de cette rencontre.

 

«Dans son rapport, un chef de Centre de Santé (CS) peut vous dire qu’il a vacciné 120 enfants en BCG, quand vous vérifiez avec son cahier de pointage vous trouvez qu’il n’a pointé que 100 enfants. En voulant vérifier avec les fiches de vaccination, tu ne retrouves que 50. Finalement, tu te demandes où se trouve la vérité», a regretté le directeur régional de la Santé de Labé.

 

Sur la même lancée, le secrétaire général chargé des AAF de Labé, Mamadou Traoré a invité les chefs de CS de la préfecture, à s’efforcer à ce que les documents qu’ils tiennent retracent les activités menées effectivement sur le terrain.

 

En marge de ce CTPS, les agents de santé discuteront aussi des préparatifs des prochaines Journées Nationales de Vaccination (JNV).

AGP/04/04/018          ISD/ST