Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 315 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le lancement officiel de l’initiative, «Policiers référents» dans la Commune Urbaine (CU) de Kindia a eu lieu, mercredi, 11 avril 2018, au Collège de Tafory, en présence des autorités éducatives et policières, a suivi le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

 

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’introduction de la Police de proximité dans les communes de Kindia et Kankan à travers le projet «Partenaires pour la sécurité en Guinée : la reforme de la Police au servi ce du citoyen», financé par le gouvernement américain et exécuté par le Consortium Partners global, Coginta et le CECIDE.

 

D’après les résultats des diagnostics locaux de sécurité, «les jeunes sont confrontés aux problèmes de délinquances et d’incivilité. Ils sont acteurs et victimes de violences au sein de la communauté et en milieu scolaire. En outre, les jeunes ont une perception négative de la Police, pourtant chargée d’assurer leur sécurité.

 

C’est pour pallier à cette situation que l’initiative «Policiers référents » est mise
en œuvre à travers une Convention signée par le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile (MSPC), le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) et le Ministère de la Justice, Garde des Sceaux (MJGS).

 

C’est quoi un policier référent ? Justine Neloumgaye, chragée de Programme à l’ONG, Coginta, explique :

 

«Un policier référent est un agent de Police volontaire qui intervient en milieu scolaire dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’éducation à la citoyenneté, en vue de prévenir la délinquance chez les mineurs, mais aussi de contribuer des objectifs visés par l’éducation que sont, le savoir-faire, le savoir- être, et le savoir-vivre, indispensables à la formation des futurs citoyens du pays».

 

Selon elle, «l’objectif est de rétablir le rôle social du policier au sein de la communauté, afin de favoriser l’apprentissage à la citoyenneté des jeunes, lutter contre les stéréotypes qu’ils ont de la Police et briser le cloisonnement qui sépare les deux entités».


Devant les élèves, le lieutenant Sâa Samuel Koundouno, un des policiers
référents, a fait sa démonstration tout en leur expliquant, qu’ils seront désormais des amis :

«Vous les élèves, vous aurez désormais avec vous les policiers à vos coté pour vous assister dans vos problèmes pour ne pas que vous vous retrouviez à la Maison centrale. Nous allons vous donné aussi des conseils donc n’ayez pas peur de nous», a-t-il rassuré.

 

Pour bien réussir ce projet, 10 policiers référents de la CU de Kindia ont été formés et outillés, et seront donc déployés dans des Ecoles pilotes, notamment le Lycée 28 Septembre, le Lycée Général Lansana Conté, le Collège Tafory et le Collège Stephan.

AGP/11/04/018          TS/ST