Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 350 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’ambassadeur du Japon en République de Guinée et les représentants de 3 associations guinéennes ont signé le mercredi 27 novembre dernier, les contrats de don portant sur la construction d’un collège dans la Région de N’Zérékoré, ainsi que la rénovation d’un collège et la reconstruction d’un centre de santé dans la Région de Kindia. Au total trois micro-projets pour un montant 2 335 567 680 GNF.

 Le premier projet consistera à construire un collège de quatre salles, d’une direction, de latrines, d’un forage, ainsi que la formation de l’Association des parents d’élèves à Baala, dans la préfecture de Yomou, avec un montant de 90 867 $, soit 800 543 060 GNF. Ce projet a été présenté par l’Association guinéenne pour le développement économique (AGUIDE).

 Concernant le projet de rénovation du collège de Kindia , à Condéta Kindia, présenté par l’ONG La croisière littéraire de Guinée, le gouvernement japonais a débloqué un montant de 84 178 $, soit 741 612 800 GNF. Il permettra la rénovation d’un bâtiment de 3 classes et d’une direction, ainsi que d’un autre bâtiment qui abritera une bibliothèque. Une clôture sera également construite. Il concernera 502 élèves de la Commune de Kindia.

 Par ailleurs le projet de reconstruction du centre de santé de Souguéta, dans la préfecture de Kindia, va coûter 90 058 $, soit 793 411 820 GNF. Présenté par l’Association nationale pour préserver

l’environnement et la vie (ANAPEV). Il servira à la reconstruction du bâtiment principal, la construction de latrines, d’un château d’eau et d’un incinérateur, et la fourniture du mobilier.

 Par ces projets, selon l’ambassadeur Matsubara Hideo, le gouvernement du Japon poursuit son appui dans les domaines de l’éducation et de la santé en Guinée. « Il s’agit de deux des piliers d’intervention du Japon en Afrique, tels que réaffirmée cette année lors de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique TICAD 7, à laquelle a assisté son excellence Pr. Alpha Condé. Ces projets concourent aussi à améliorer la sécurité humaine de base dans les localités concernées », a-t-il souligné, tout en souhaitant que ces projets se déroulent dans les meilleures conditions possibles.

Sadjo Diallo