Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 847 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

20 août 2005, 20 août 2016. Cela faisait dix ans le jeudi dernier que le président de la République d’alors,   Général Lansana Conté a signé le décret portant libéralisation des ondes en Guinée. Un an plus tard, le 14 août 2006,  trois radios privées respectivement  (Nostalgie FM, Liberté FM et Soleil FM) seront les toutes premières à obtenir leurs  licences. Et ont de facto  commencé à émettre. Et aujourd’hui, l’espace audio-visuel est achalandé par l’émission d’une quarantaine de radios et télévisons privées. Le jeu en valait donc la chandelle

.

C’est pourquoi à l’occasion de la célébration de cet évènement le jeudi 18 août à Conakry, le président des radios et télévisions libres de Guinée(URTELGUI) s’en est enorgueillit!

M.Sanou Kerfala Cissé a fait la promesse  que dorénavant,  les medias membres de sa structure  célèbreront  tous les 18 août la journée de la libéralisation des ondes. 

«Nous nous sommes dit que ce mois est extrêmement important pour la vie de notre profession de journalisme. Parce que les décrets, arrêtés, et autres licences ont été signés un mois d’août. C’est pourquoi nous l’avons choisi  le 18 pour célébrer la libéralisation des ondes», a expliqué M.  Cissé.

Et d’ajouter en en indiquant quelques avancées obtenues dans l’espace audiovisuel « On a eu quelques acquis pendant cette première décennie de libéralisation  dont entre autres la création de l’URTELGUI qui a un siège et la création de quelques emplois pour les jeunes, les  synchronisations dans le cadre des sensibilisations.»

Ben Yussef