Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 266 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le verdict du procès des 30 prévenus arrêtés lors de la manifestation des jeunes de quartier Féréfou dans la commune urbaine de Kindia le jeudi 12 octobre 2015 contre les délestages électriques a été rendu ce mercredi 26 octobre 2015 au tribunal de première instance de Kindia.

 

Sur les 30, 12 ont été condamnés de 2 à 3 ans d’emprisonnement assortis de sursis avec une amende de 500 mille francs guinéens et les autres ont été relaxés pour des délits non constitués.

 

Thierno Oumar Barry, substitut du procureur de la république près le tribunal de première instance de Kindia explique : « Ce procès a été beaucoup plus dissuasif que répressif c’est vrai que la justice a vocation de trancher mais le souci fondamental c’est de s’assurer pour que la paix soit restaurée, les personnes que nous avons en face ont suffisamment compris la leçon », a-t-il dit.

 

Pour rappel, ces prévenus ont été arrêtés lors de la manifestation des jeunes du quartier Féréfou contre la coupure du courant dans leur foyer le 12 octobre dernier.

 

Des émeutes au cours desquelles plusieurs actes de pillage et de vandalisme ont été commis. Ces 30 prévenus étaient tous poursuivis pour diverses infractions notamment des attroupements, des injures publiques, des violences, des destructions des biens publiques et consommation des chanvres indiens.

 

Au cours de cette audience il a été démontré que les vrais acteurs de ces infractions sont en cavale. Une enquête est alors ouverte pour mettre aux arrêts les véritables auteurs.

 

guineenews