Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 384 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La cérémonie de remise de prix de la première édition ‘’Les victoires de la musique guinéenne’’, a eu lieu la semaine dernière, à l’hôtel Sheraton. Au total 21 trophées ont été décernés aux acteurs de la musique guinéenne qui ont marquée l’année 2019.

L’engouement était grand chez l’initiateur de cette cérémonie. Aboubacar Amadou Camara et compagnons, n’ont pas lésiné sur les moyens pour célébrer les icones de la musique guinéenne à l’image des ‘’Grammy Awards’’ aux Etats unis ou ‘’Les victoires de la musique’’ en France.

« C’est un sentiment de satisfaction. On est agréablement surpris que le public soit aussi content. Merci pour leur participation, ça nous encourage à faire plus. Parce que vous savez il n’y a pas de prix pour promouvoir sa culture, pas de prix pour promouvoir sa musique. Les victoires de la musique guinéenne cette première édition est déjà une grosse victoire pour nous, pour les artistes guinéens et tous les mélomanes guinéens », a-t-il souligné, tout reconnaissant que « c’est très compliqué » de pouvoir organiser un évènement culturel en Guinée. « Parce que les sponsors ne suivent pas, c’est très difficile. Cette première édition, on l’a fait à fond propre pour pouvoir le réaliser », martèle M. Camara.

« C’est pourquoi, poursuit-il, nous lançons un appel aux sponsors et personnes de bonne volonté de nous aider à continuer cette belle aventure, de nous aider à pérenniser

les victoires de la musique guinéenne. Puisque nous seuls, on ne peut pas. On a besoin de mécènes, de sponsors, de l’Etat ».

Pour cette première édition, seuls 21 prix ont été décernés, parmi lesquels, l’artiste Soul Bang’s et sa femme Manamba Kanté ont raflé cinq.

« Je suis très content, très honorés. On est très fiers. Ça vient juste de commencer pour nous. Je connais des artistes qui ont des centaines de trophées, si on n’en a que quelques dizaines, je pense qu’on doit continuer à bosser. On ne bosse pas que pour avoir le trophée, c’est notre passion. On aime faire ça. On remercie la Guinée, nos fans de partout, ça nous encourage et le combat continue », nous confie Soul Bang’s.

Par ailleurs, il faut noter que les lauréats auront une assurance voyage et maladie pour une durée d’un an.

Ci-dessous les lauréats de la première édition ‘’Les victoires de la musique guinéenne’’ :

Meilleur Promoteur de la Diaspora guinéenne: Amadou Ablo Diallo ; Meilleur promoteur culturel de l’année: Tidjane Soumah ; Meilleur manager : Mouctar Telly Diallo ; Meilleur album: Yelenna de Soul Bangs ; Meilleur album musique urbaine : Genre Genre du groupe Instinct Killers ; Meilleur album tradi-moderne de Guinée: Manamba Kanté ; Meilleur clip vidéo de l’année: Dodo de l’artiste Abrahma Sonty ; Meilleur collaboration : le titre N’Kanou de Petit Kandja et Mory ; Meilleure chanson de l’année: Nloubé de Manamba Kanté ; Meilleur artiste masculin : Soul Bangs ; Meilleure artiste féminine de l’année: Manamba Kanté ; Meilleur artiste de la diaspora: Nfaly Kouyaté ; Meilleure radio musicale de l’année: Kalak Radio ; Artiste de révélation de l’année: Djamouna (Laharé) ; Jeune star de l’année: Marie Fac ; Meilleur mécène de l’année: Antonio Souaré ; Meilleur Dj: Dj Coyah.

Binta Laly Sow, le Bembeya Jazz et les Zawagui, eux, ont reçu des prix spéciaux.

Sadjo Diallo