Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 483 invités et un membre en ligne

Société

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Aboubacar Soumah, secrétaire général adjoint du Slecg, a le soutien total de la base syndicale et celle de l'opinion. C'est donc un futur patron en puissance, de la CNTG et du mouvement syndical tout entier. D'où les agissements de ceux qui en occupent actuellement ces strapontins. Un groupe de syndicalistes, qui ont choisi de lécher les bottes du pouvoir. Ceux-là viennent de publier une déclaration conjointe SLECG USTG, insinuant l'exclusion de Soumah Aboubacar et quelques-uns de ses partisans.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Contrairement au réquisitoire du  procureur de Dixinn,  favorable à l'acquittement, le juge a prononcé un verdict théâtral. Soulay Thianguel a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Incroyable retournement de situation ! ! ! 

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les multinationales ferment les unes après les autres. L'emploi se raréfie. Les opérateurs économiques sont régulièrement invectivés et découragés par les pratiques peu orthodoxes du pouvoir. Les mines et autres ressources dont la Guinée est dotée sont bradées par les dirigeants.

La peur habite tous les esprits, à tel point que personne en Guinée ne sait de ce que sera fait son lendemain. Le climat social, miné par des crises à répétition, n'est pas pour rassurer davantage un peuple anesthésié par la misère et les souffrances de toute sorte.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Loi de finances initiale 2018, votée par le Parlement, à l'unanimité des députés présents, a été promulguée par décret présidentiel, en date du 29 décembre dernier, en catimini. Si le fait est passé inaperçu, c'est à cause du fait que les médias d'Etat, comme à leur habitude, n'en ont pas fait leur choux gras. Conséquence, le décret a été dissimulé par le pouvoir, pour éviter un nouveau lever de bouclier.

Mais le résultat reste le même: La retenue sur les traitements, salaires, rentes à-vie et autres pensions de retraite, est maintenue. Ainsi, tranquillement, le pouvoir moribond d'Alpha Condé ira chercher l'argent partout, y compris dans la poche du pauvre fonctionnaire. Ce qui est à la fois une honte et une aberration, vu que le président lui-même s'était engagé devant les syndicalistes à mettre en veilleuse cette mesure impopulaire.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pour l'écrasante majorité des Guinéens, le règne Alpha Condé se résume à un éprouvant voyage en enfer. Si la durée d'un pouvoir se mesurait à la souffrance du peuple, il est clair qu'Alpha Condé et son clan ne finiraient pas leur deuxième mandat. En cause, la dégradation poussée des conditions de vie des populations.

L'inflation est à deux chiffres. Avec la retenue et taxe sur salaire, envisagée dès janvier 2018 et récemment adoptée dans la Loi de finance initiale 2018, le gouvernement s'autorise désormais à prélever de 5 à 20% des salaires. Sur un autre plan, le même gouvernement  vient d'acculer  les radios, avec une nouvelle taxe, de 10% sur toutes leurs publicités. Quand les uns travaillent, il faut que les autres bouffent!

Il y a une pluie de taxes sur le ciel guinéen ces derniers temps: taxe d'habitation, taxes sur les appels téléphoniques, taxes sur les forages (alors que la SEEG est au point mort), taxes sur le stationnement au bord des routes, taxes sur l'exploitation des carrières... Tous ces impots et bien d'autres sont normaux, il faut l'avouer, mais les imposer soudainement à un peuple qui n'en avait jamais entendu parler, c'est vraiment du mépris.

Add a comment