Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 573 invités et aucun membre en ligne

Société

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le week-end a été animé et sans repos pour le chef de l’exécutif, Alpha Condé. Entre la clôture des travaux de l’Union de la presse francophone (UPF) – qu’il a présidée, et l’audience accordée aux syndicats, patronats et autres associations à sa dévotion, le chef de l’Etat n’a cessé de flétrir le comportement « irresponsable » et « illégal » de l’intransigeant secrétaire général adjoint du SLECG, Aboubacar Soumah.

Le président a menacé de mettre la clé sous le paillasson de toute radio qui aura osé faire passer les communiqués signés de ce dernier. Il n’a pas hésité de réitérer cet engagement devant le parterre de délégués de l’UPF, représentant près de 45 pays de la planète.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le degré d'adrénaline commence à monter dans le pays. Une écolière a perdu l'usage de son œil. Suite à un jet de pierre dont on ne sait exactement la provenance, vu que policiers et civils utilisent tous désormais le lance-pierre au cours des manifestations. Une autre fillette a été violée selon des ministres de la République.

 

Hier, un écolier a été abattu par un gendarme à Dabompa. Et des syndicalistes, à l'origine de la grève des enseignants, ont été embastillés par les autorités, avant d'être libérés plus tard.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ecoles fermées, routes barricadées par endroit, révolte d’écoliers, ... Tel est le résultat d'une série de négociations entre gouvernants et éducateurs. La grève en cours dans notre pays, du reste largement suivi, est une protestation contre l'écran de fumée présenté par le gouvernement depuis un an, comme preuve palpable de sa mauvaise foi.

 

Déjà en février dernier, la correspondance pour l'ouverture des négociations n'avait été adressée qu'à l'inter-centrale. Du coup, ne se sentant pas alors concernés par le protocole d'accord qui en résultera des mois plus tard, les secrétaires généraux de l'intersyndicale de l'éducation n'y apposeront pas leur signature.

Se méfiant du gouvernement comme d'un serpent à sonnette, les enseignants rejetteront en bloc ledit protocole pour rester soudés afin de préserver l'unité syndicale, en dépit de la présence parmi eux, de quelques brebis égarées, manipulables.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est l'arrêt que vient de rendre la Cour d'appel de Conakry. C'est une rocambolesque histoire d'escroquerie dans laquelle un groupe de cambistes risquent d'y laisser des plumes. Et la somme de 8 milliards de francs guinéens.

Une histoire dans laquelle l'islamologue guinéen, Taibou Bah, de renommée internationale, et son épouse avaient été condamnés par une juridiction inférieure a des peines de prison et de fortes amendes, ainsi que le remboursement au complet du montant. Leurs biens mobiliers et immobiliers avaient été saisis et tous deux emprisonnés.

Après sa condamnation, aussi bien par le Tribunal que celui de l'opinion, le couple  avait interjeté appel. Il obtient gain de cause, vu qu'il sort blanchi de cette situation douloureuse. Mais ce n'est pas fini, car le plaignant Thierno Nouhou Diallo va se pourvoir en cassation. À noter que l'arrêt de la Cour d'appel a été rendu lundi 20 novembre 2017.

 

Ibrahima Balde, pour Ramatoulaye.com

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un accident de la circulation a fait 08 blessés, dont 05 cas graves, mardi, 14 novembre 2017, dans la Commune Rurale (CR) de Garambé, située à 10Km au sud du chef-lieu de la préfecture de Labé, sur la route de Pita, rapporte le correspondant de l’AGP dans la Région.

 

Selon le secrétaire général du syndicat des chauffeurs et mécanique générale de Labé, El hadj Maladho Zawiya Diallo, affilié à la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG), c’est le pivot de la voiture Peugeot 505 de transport en commun, immatriculée RC -7994- L, qui a sauté. Elle était conduite par Maître Harouna connu sous le sobriquet de ‘’Aladji Niépéwoye’’.

Add a comment