Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 300 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Stade régional El hadj Saïfoulaye Diallo de Labé, dans un état de dégradation très poussée, présente aujourd’hui une image peu reluisante, avec un décor constitué de murs fissurés, une eau stagnante sur la pelouse, de chiens errants, de fous et autre refuge pour bandits de tout acabit, rapporte l’AGP dans la Région.

Malgré les efforts fournis par un comité de gestion mis en place par le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta, le Stade régional El hadj Saïfoulaye Diallo ne répond plus aux normes requises pour abriter des compétitions nationales et internationales. Sa vétusté et son état de dégradation très poussé rendent cette infrastructure sportive inutilisable désormais.

«L’état actuel du Stade est déplorable, exigeant des très gros moyens pour que nous ayons une infrastructure flamboyante comme on l’a connue par le passé.

Il fut un moment où on m’a signalé que le Stade est devenu un lieu où convergent tous les travers sociaux. J’ai travaillé avec les jeunes qui l’ont signalé, et dénoncé l’état du Stade en ce moment. J’ai alors mis une équipe de direction. Mais, je n’ai pas un compte-rendu du directeur, je ne sais pas pourquoi. Parce qu’habituellement, il venait me rendre compte de l’état d’avancement de leurs travaux là-bas. Mais, maintenant là, je n’ai pas de compte-rendu. Cela veut dire que les mauvaises choses ont repris au Stade», regrette le gouverneur de Labé.

Parlant de la rénovation dudit Stade, le gouverneur Sadou Keïta vise l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2023, car, selon lui, aucune administration locale n’est en mesure de financer de tels travaux.
AGP/25/09/017